×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Calculer la réduction Fillon à partir du 1er janvier 2021

Juridique et social - lundi 11 janvier 2021 11:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Pouvez-vous nous donner les nouveaux paramètres de la réduction Fillon applicable à compter du 1er janvier 2021.



Un décret du 28 décembre 2020 vient modifier les paramètres de la réduction Fillon pour l'année 2021.
Un décret du 28 décembre 2020 vient modifier les paramètres de la réduction Fillon pour l'année 2021.

Un décret du 28 décembre 2020, publié au Journal Officiel du 29 décembre 2020 réduit le taux de la part mutualisé de la cotisation AT-MP (accident du travail-maladie professionnelle). Ce texte procède à un ajustement du coefficient maximal de la réduction générale des cotisations et contributions sociales (dite réduction Fillon).

Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2021, la réduction générale de cotisations s’impute sur les cotisations dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles dans la limite de 0,70% (au lieu de 0,69 % en 2020).

Pour les périodes d’emploi accomplies à compter du 1er janvier 2021, le coefficient maximal de l’allègement général (paramètre T) est fixé à :

  • T = 0,3206 pour les entreprises de moins de 50 salariés qui sont assujetties au Fnal au taux de 0,10 % ;
  • T = 0,3246 pour les entreprises ayant 50 salariés et plus sont redevables du Fnal au taux de 0,50 % ;

Par conséquent, à compter du 1er janvier la formule de calcul de la réduction est la suivante :

Dans les entreprises de moins de 50 salariés soumises à la contribution au Fnal à 0,10%

Coefficient = (0,3206 : 0,6) × [1,6 × (Smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) -1].

Dans les entreprises d’au moins 50 salariés soumises à la contribution majorée au Fnal à 0,50 %

Coefficient = (0,3246 : 0,6) × [1,6 × (Smic annuel ÷ rémunération annuelle brute) -1].

Le calcul de cette réduction s’effectue sur une base annuelle. Cependant, il est toujours possible de calculer la réduction Fillon chaque mois par anticipation au titre des rémunérations versées au cours du mois civil et de procéder ensuite à une régularisation progressive ou en fin d'année. Il suffit de remplacer les paramètres annuels par des paramètres mensuels. 

Les deux formules de calcul de la réduction Fillon se font sur la base du taux horaire légal du smic, fixé à 10,25 € depuis le 1er janvier 2021.

Exemple n°1 : Salarié travaillant 39 heures par semaine, soit 169 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 910,62 €.

Dans une entreprise de – de 50 salariés (Fnal à 0,10 %) :
Coefficient = (0,3206 ÷ 0,6) x [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3206 ÷ 0,6) x [(1,6 × 10,25  x 169 ÷ 1910,62 ) – 1] =  0,2407
En fait, on trouve 0,2407856, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1910,62 x 0,2407 = 459,89 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50 %)
Coefficient = 0,3246 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute) – 1]
Coefficient = (0,3246 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,25 × 169 ÷ 1910,62) – 1] = 0,2437
En fait, on trouve 0,24379, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1910,62 x 0,2437 = 465,62 €


Exemple n°2 : Salarié travaillant 35 heures par semaine, soit 151,67 heures par mois. Il perçoit un salaire brut de 1 715,22 €.

Dans une entreprise de – de 50 salariés (Fnal à 0,10  %):
Coefficient = 0,3206 ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle  brute) – 1)]
Coefficient = (0,3206 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,25 × 151,67 ÷ 1715,22) – 1] = 0,2405.
En fait, on trouve 0,2405491, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1715,22 x 0,2405  = 412,51 €

Dans une entreprise d'au moins 50 salariés (Fnal à 0,50%)
Coefficient = 0,3246  ÷ 0,6 × [(1,6 × smic mensuel ÷ rémunération mensuelle brute)] –1
Coefficient = (0,3246 ÷ 0,6) × [(1,6 × 10,25 × 151,67 ÷ 1715,22)] – 1 = 0,2435.

En fait, on trouve 0,2435505, mais le résultat obtenu par application de cette formule est arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche. 

Réduction : 1715,22 × 0,2435 = 417,66 €

#ReductionFillon


Pascale Carbillet