×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Vers le port du masque par tous et partout, édito du journal du 20 août 2020

Juridique et social - mardi 18 août 2020 15:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés




Face à la dégradation de la situation épidémique, Jean Castex a annoncé le 11 août, le renforcement des mesures contre le Covid-19 : extension de l’obligation du port du masque, renforcement des contrôles. Les bars et restaurants sont d’ailleurs dans le collimateur des pouvoirs publics, qui y intensifient leurs contrôles.

L’obligation du port du masque s’étend de plus en plus à l’extérieur. La liste des communes l’imposant s’allonge, et pas seulement dans les zones de circulation active du virus, comme dans le département des Bouches-du-Rhône et Paris. Le 18 août, Elisabeth Borne, ministre du Travail, et son secrétaire d’État Laurent Pietraszewski, ont fait part aux partenaires sociaux de l’évolution du protocole sanitaire dans les entreprises. Celle-ci doit être publiée à la fin du mois pour une application au 1er septembre. Les ministres y recommandent de systématiser le port du masque dans les espaces clos et partagés au sein des entreprises. Cela concerne les salles de réunion, les open-spaces, les bureaux partagés, les couloirs et les zones de restauration. En revanche, un salarié travaillant seul dans un bureau individuel n’aura pas à le porter.

Dans la mesure où cette obligation concerne le cadre professionnel, c’est à l’employeur de fournir les masques à ses salariés ont rappelé les ministres. Et son usage ne dispense pas d’appliquer les autres mesures barrières : distanciation physique, lavage régulier des mains, nettoyage et désinfection des surfaces de travail, aération des locaux.

#Edito


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services