×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Participation facultative aux frais de transports personnel des salariés

Juridique et social - vendredi 25 octobre 2019 12:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

En l'absence de transports publics, ou en raison des conditions de travail de leurs salariés, les employeurs ont aussi la faculté de participer à ces frais hors charges sociales, mais dans la limite de 200 € par an.



L'employeur a la faculté de participer au frais de transport personnel de leurs salariés à hauteur de 200 € par an hors charges sociales.
© GettyImages
L'employeur a la faculté de participer au frais de transport personnel de leurs salariés à hauteur de 200 € par an hors charges sociales.

Le décret n°2008-1501 du 28 décembre 2008 relatif au remboursement des frais de transport des salariés a prévu l’obligation pour l’employeur de participer au frais de transport public de leurs salariés, et la faculté de participer au frais de transport personnel de leurs salariés à hauteur de 200 € par an hors charges sociales.
Pour les salariés obligés d’utiliser leur véhicule personnel pour le trajet domicile - lieu de travail, car ne pouvant utiliser les transports en commun en raison soit de leurs absences dans le périmètre lieu de travail - domicile, soit des horaires de travail du salarié l’empêchant d’utiliser les transports en commun. L’employeur a la possibilité de prendre en charge tout ou partie des frais de carburant, ou d’alimentation d’une voiture électrique engagés par ses salariés. Mais dans ce cas il s’agit d’une faculté et non d’une obligation.
Cette prise en charge par l’employeur des frais de carburant de ses salariés est exonérée de toutes charges sociales dans la limite de 200 € par an.  Pour en bénéficier, l’employeur doit présenter la photocopie de la carte grise du véhicule du salarié.

Si l’employeur décide de mettre en place cette prise en charge, il doit en faire bénéficier tous les salariés de son entreprise. Attention ! Cette prise en charge ne peut se cumuler avec la prise en charge du coût des abonnements.


Pascale Carbillet