×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Comment payer le jour férié travaillé pour un apprenti ?

Juridique et social - lundi 13 mai 2019 09:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

"Je suis apprentie et j'ai travaillé le lundi de Pâques au restaurant. Est-ce que ce jour est payé comme un jour normal, est-il payé double ou dois-je le récupérer ?"



© Thinkstock


Pour répondre à votre question, il faut savoir si vous êtes mineure ou majeure. Si vous êtes mineure, vous bénéficierez du paiement double de la journée, si vous êtes majeure, vous devez avoir un an d’ancienneté dans l’entreprise pour bénéficier de ce jour férié et d’une récupération ou du paiement double.

Le code du travail pose le principe qu’il est interdit de faire travailler un apprenti mineur un jour férié, sauf ceux appartenant aux secteurs d’activités suivants : l’hôtellerie, la restauration, les traiteurs et organisateurs de réceptions, les cafés, tabacs et débits de boissons. Dans ce cas, il doit bénéficier d’une majoration égale au double du salaire de base journalier.

Les apprentis majeurs sont soumis aux mêmes règles que les autres salariés en matière de droit du travail et, par conséquent, pour les jours fériés. Ils doivent donc remplir la condition d’ancienneté d’un an pour bénéficier des jours fériés. Seule exception : le 1er mai, qui est le seul jour férié accordé par le code du travail et qui doit être payé double en cas de travail et ce sans condition d’ancienneté.

#Apprentis #JoursFeries #Mineurs


Pascale Carbillet