Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les réservations augmentent mais les prix baissent dans les hôtels parisiens

Hôtellerie - mercredi 17 juin 2020 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) La société de gestion Extendam vient de publier son quatrième baromètre de l'hôtellerie. Principal enseignement : la reprise est là, mais encore timide. Revue de détail.



Pour rassurer les voyageurs, l'enseigne citizenM (ici à Paris, XIIe) propose un parcours client sans contact du check-in au check-out, en passant par le room service.
© DR
Pour rassurer les voyageurs, l'enseigne citizenM (ici à Paris, XIIe) propose un parcours client sans contact du check-in au check-out, en passant par le room service.

Au 31 mai 2020, 30 % de nos hôtels étaient ouverts, soit 18 points de plus qu’en avril.” C’est le premier constat posé par la 4e édition du Baromètre de l’hôtellerie, réalisé par la société de gestion Extendam, qui compte 210 établissements – 2 à 4 étoiles – dans son portefeuille. Autre enseignement : le taux d’occupation atteint 13 % en Europe, et 21 % à Paris et dans le Grand Paris. La capitale souffre, donc : chez KPMG France, on parle de 10 % de taux d’occupation dans Paris intra muros.

Toutefois, une étude menée par E-Axess Spot Pilot, partenaire d’Extendam pour son baromètre, fait état de 10 % de réservations supplémentaires entre le 5 et le 9 juin sur un panel de 650 hôtels parisiens, toutes catégories confondues. Serait-ce le début d’une embellie à Paris ? Cette amorce de reprise cache “des concessions sur les prix moyens des mois de mai à juillet”, nuance l’étude Extendam. Sans compter une augmentation de 15 % de candidats en recherche de missions d’intérim dans l’hôtellerie et la restauration, selon l’agence Adaptel, également partenaire du quatrième baromètre.

Si la reprise se ressent par un certain frémissement côté réservations notamment, elle reste timide. “La réouverture de l’espace Schengen, des aéroports et des lieux de vie, fin juin, devrait accélérer la reprise du marché hôtelier”, soulignent les rédacteurs du baromètre. En attendant, les hôteliers sont dans les starting-blocks. Certains multiplient les efforts pour rassurer et attirer la clientèle, à l’instar de l’enseigne citizenM, qui propose un parcours client sans contact, grâce à sa nouvelle application. Check-in, check-out, paiement, room service, réglage des lumières, stores et température de la chambre… le client pilote tout sans rien toucher, sauf son smartphone.

#Barometre #Crise #Reouverture


Anne Eveillard
Journal & Magazine
Services