×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Excellent bilan 2019 pour Best Western

Hôtellerie - mercredi 4 mars 2020 09:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Malgré un contexte social mouvementé dans l'Hexagone en 2019, l'enseigne a vu son chiffre d'affaires centralisé bondir de 68 % en France. Une année qui bat "tous les records".



Olivier Cohn (à gauche) et Quentin Vandevyver, respectivement directeur général et président de Best Western France.
© DR
Olivier Cohn (à gauche) et Quentin Vandevyver, respectivement directeur général et président de Best Western France.

Dans un contexte social pourtant agité, entre gilets jaunes et grèves des transports, Best Western France a vu son nombre de nuitées augmenter de 64,12 % en 2019. “Les résultats battent tous les records”, ont annoncé Quentin Vandevyver et Olivier Cohn, respectivement président et directeur général de Best Western France. Cela représente 1,5 million de nuitées - au prix moyen de 117,50 € (+ 2,48 % par rapport à 2018) - dans les 298 hôtels du groupe répartis à travers l’Hexagone. Conséquence : le chiffre d’affaires centralisé a grimpé de 68 % et engendré plus de 181 M€. La puissance de distribution du groupe, grâce à ses partenariats notamment avec Booking.com et Expedia, est un véritable atout. À cela s’ajoute une dynamique créée autour du programme de fidélité. Programme perçu tel “un levier d’activation pour renforcer la distribution directe du groupe”, souligne Quentin Vandevyver. La preuve : son chiffre d’affaires a augmenté de 4,6 % en 2019 (soit 63,5 M€). Quant au nombre de porteurs de cartes, il est en hausse de 16 %. Un résultat qui fait écho au taux d’occupation de 70,7 % et autre taux de notoriété de 85 %.

21 nouveaux établissements en 2019 et 12 ouvertures d’ici à juin 2020

Côté développement, “le maillage Best Western continue sur la totalité du territoire français, avec 95 % du parc dans des villes de plus de 30 000 habitants”, expliquent Quentin Vandevyver et Olivier Cohn. En un an, en effet, 21 nouveaux hôtels ont rejoint le réseau. Parmi eux, le Best Western de Royan (Charente-Maritime), le Best Western Premier de Tournus (Saône-et-Loire), le Sure Hotel de Cassis (Bouches-du-Rhône) ou encore le Best Western Premier Collection situé face à l’Opéra de Toulouse (Haute-Garonne). Par ailleurs, 37 dossiers ont déjà été validés par le conseil d’administration de la coopérative hôtelière qu’est Best Western. Si bien que, d’ici à juin 2020, une douzaine d’ouvertures d’hôtels sont programmées en France. Enfin, pour asseoir un peu plus encore son image de marque, Best Western France sponsorise désormais la Ligue nationale de basket.

#BestWestern


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La cuisson sous vide à juste température expliquée
par Bruno Goussault
Services