Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Nouveaux concepts, talents et développement durable dynamisent l'hôtellerie

Hôtellerie - lundi 2 mars 2020 14:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Le rapport 2020 sur 'Les Tendances du tourisme et de l'hôtellerie' a été rendu public le 28 février par In Extenso, au palais Brongniart, à Paris (IIe). L'occasion de faire le point sur les thématiques qui ont le vent en poupe.



Franck Gervais, directeur général Europe chez Accor, en débat avec Joanne Dreyfus, associée et spécialiste de l'hôtellerie chez Deloitte.
Franck Gervais, directeur général Europe chez Accor, en débat avec Joanne Dreyfus, associée et spécialiste de l'hôtellerie chez Deloitte.

Le grand auditorium du Palais Brongniart, à Paris (IIe), affichait complet, le 28 février dernier. Comme chaque année, la publication par In Extenso de son rapport 2020, sur 'Les Tendances du tourisme et de l’hôtellerie', intéresse aussi bien les hôteliers que les investisseurs, banquiers, professionnels de l’immobilier. En dépit des incertitudes économiques et d’un climat social un brin morose, le secteur se porte bien (voir encadré). En particulier pour les grands groupes hôteliers, dont la plupart étaient représentés au Palais Brongniart. L’explication du phénomène tient à l’agilité et à la rapidité de certains à positionner une marque, inventer un concept, investir un rooftop ou un lobby pour rester attractif et fidéliser une clientèle.

“L’aspect écologique d’un hôtel pèse désormais sur le choix des clients”

L’expérience client reste fondamentale, si elle a du sens. En face de la technologie et du digital, il faut mettre de l’humain. Enfin, le développement durable n’est plus un phénomène de mode, c’est une priorité”, a témoigné Franck Gervais, directeur général Europe au sein du groupe Accor. Pour lui, un hôtel doit surprendre ses clients, leur proposer un séjour personnalisé et les sensibiliser, voire les impliquer à tout ce qui peut être bon pour la planète. Avis partagé par David Heijligers, directeur du développement chez Hilton, pour la France et le Benelux. “L’aspect écologique d’un hôtel pèse désormais sur le choix des clients”, a-t-il souligné. Si bien que d’ici à 2030, Hilton souhaite diviser par deux son empreinte carbone. Quant à Accor, le groupe s’attaque aussi bien à l’élimination du plastique qu’au gaspillage alimentaire. Franck Gervais parle d’un tourisme “respectable et durable”, tout en cultivant une “image moderne” des quelque 5 000 hôtels Accor, dont 3 000 en Europe. Ce dernier point vise à attirer les millennials, mais aussi à limiter le turn-over des “talents” qui travaillent dans les hôtels Accor et dont 55 % ont moins de 35 ans. Enfin, les échanges menés au Palais Brongniart ont permis de confirmer la dynamique hôtelière liée au Grand Paris avec 9 000 chambres en projet. À cela s’ajoute l’ouverture prochaine d’un hôtel Zoku de 130 lofts, porte d’Aubervilliers (XVIIIe), dans un quartier zéro carbone.

 

#InExtenso #Tendances


Anne Eveillard
2019 : une bonne année, mais mouvementée

Entre le mouvement des gilets jaunes et la grève des transports, pour protester contre le projet de réforme des retraites, 2019 n’a pas été un long fleuve tranquille pour l’hôtellerie. Malgré cela, le bilan de l’activité hôtelière française reste positif. C’est ce qu’indique le rapport In Extenso sur 'Les Tendances du tourisme et de l’hôtellerie – 2020'. “L’année se clôture avec un taux d’occupation stable et une hausse d’un peu plus de 1 % de la recette moyenne par chambre louée. Soit un RevPAR en progression de 1,6 % par rapport à 2018”, peut-on lire. Autre constat : les taux d’occupation ont peu évolué dans tous les segments, à l’exception d’une baisse dans le haut de gamme & luxe. Par contre, les prix moyens s’affichent en légère hausse, grâce notamment à une hôtellerie super-économique en grande forme. En effet, celle-ci a réalisé la meilleure progression, avec un chiffre d’affaires hébergement en augmentation de 3 % par rapport à 2018. Enfin, le rapport souligne “une année réussie en régions”. À l’instar de l’agglomération de Lyon, qui a accueilli le Sirha et la Coupe du monde féminine de football, tout en maintenant sa clientèle d’affaires habituelle.

Journal & Magazine
Services