Des résultats encourageants en mars pour l’hôtellerie française, selon In Extenso TCH

Après un début d’année mitigé, les hôtels français ont réalisé de bons résultats en mars, affirme le cabinet spécialisé dans son dernier baromètre publié le 23 mai dernier. Le bilan du premier trimestre est encourageant et donne de bonnes perspectives pour la suite de l’année.

Publié le 24 mai 2024 à 13:30

Avec un taux moyen d’occupation de 60 % sur le territoire, le mois de mars affiche un niveau supérieur à 2023 (+ 3 %), après un début d’année relativement mitigé. La recette moyenne par chambre louée a augmenté, avec un prix moyen à 112€ HT (+ 3%) et un RevPAR à 67 €HT, en bonne augmentation (+ 5 %) par rapport à 2023. Toutefois, le TO est encore en deçà de l’hôtellerie européenne, qui est de 66 %.

En performance cumulée depuis le début de l’année, le TO a été de 55 %, le prix moyen de 107 € HT, (+ 3% par rapport à l’an passé sur la même période), et le RevPar de 58 €HT (+ 1 %) .

Le mois de mars se veut encourageant pour la suite. Selon STR, les hôtels parisiens affichent à date un niveau de plus de 60 % d’occupation sur la période des Jeux Olympiques, qui devrait augmenter dans les prochaines semaines.

 

Un fort niveau d’activité à Paris et en Île-de-France

Le taux d’occupation dans la capitale a atteint 79 %, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2023, avec le niveau d’activité le plus élevé depuis le début de l’année.

Cette augmentation est observée dans toutes les gammes, à l’exception de l’hôtellerie de luxe qui stagne. Les hôtels des autres segments ont affiché des progressions d’occupation allant de 4 % à 7 %.

Les prix moyens ont quant à eux connu une légère baisse (- 2 %) par rapport à 2023, atteignant 208 € HT en moyenne, à l’exception du segment économique, en augmentation ( +2%) par rapport 2023. Le RevPAR global est de 165 €, en hausse de 3 %, à l’exception du segment luxe, où il baisse de 5 %. En cumul, l’hôtellerie parisienne a achevé le premier trimestre 2024 sur un RevPAR stable, à 143 € HT.

 

Bonnes performances en régions

En régions, les hôtels ont réalisé un taux d’occupation de 55 % en mars, en hausse de 2 % par rapport à mars 2023. La tendance a été influencée par les hôtels milieu de gamme à luxe (respectivement + 5 % et + 11 %) alors que l’hôtellerie d’entrée de gamme affichait un léger recul de fréquentation.

Le RevPAR de l’hôtellerie est en légère progression à fin mars (+ 1 %), mais les résultats restent néanmoins disparates sur le territoire. Sur les littoraux, la météo moins favorable du début d’année a eu un impact significatif, alors que dans les destinations urbaines, les performances de l’hôtellerie milieu de gamme à luxe sont globalement bien orientées.

 

La Côte d’Azur maintient son attractivité

L’hôtellerie azuréenne a enregistré un taux d’occupation de 60 % en mars dernier, soit une progression de 8 % par rapport à mars 2023. Cette tendance s’est accompagnée d’une hausse de 3 % des prix moyens. En moyenne, le RevPAR s’est établi à 87 €HT pour le mois de mars, soit une forte augmentation de 11 % par rapport à 2023 grâce aux excellentes performances de l’hôtellerie économique (+ 19 %) et milieu de Gamme (+ 21 %).

Ces bons résultats de mars ont permis de conforter la tendance positive relevée depuis le début de l’année : les hôtels de la Côte d’Azur ont terminé le premier trimestre sur un gain de RevPAR de 9%, dû pour moitié à une embellie de la fréquentation et, pour l’autre moitié, à une hausse raisonnable des prix.

 



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de cuisine H/F

20 - BONIFACIO

Bonifaccio (Corse-du-Sud), Restaurant recherche CDD saisonnier: COMMIS CUISINE, SERVEUR(SE) confirmé(e)s. Nourri(e)s, logé(e)s, blanchi(e)s, 06.12.90.12.26/ 04.95.10.15.16. lebo20169@gmail.com No.156J6391

Posté le 24 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Cherche Chef de rang motivé homme ou femme avec minimum 5 années d'expérience pour poste de jour sans coupure. Repos mardi et mercredi. Veuillez vous présenter au Select Montparnasse 99 Boulevard du Montparnasse 75006 Paris entre 15h et 16h.

Posté le 24 juin 2024

Adjoint de direction de restaurant H/F

92 - Rueil-Malmaison

SCHNEIDER à Rueil Malmaison (92), possibilité de se garer. restaurant d'entreprise Premium, FOOD COURT qui fait en moyenne 950 couverts par jour Vous managez avec le directeur une équipe de 25 collaborateurs Travail du Lundi au Vendredi de 07h00 à 15h30 Rémunération brute mensuelle: 2700 EUR sur 13

Posté le 24 juin 2024