×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Balladins se décline en cinq nouvelles identités

Hôtellerie - vendredi 31 mai 2019 15:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Initial, authentic, inspiration, urban et my Home sont les cinq déclinaisons créées par l'enseigne afin de répondre aux attentes des clients et des hôteliers.



“La mono-marque, c'est fini !”  , directeur commercial et marketing de balladins, explique : “Après avoir consolidé nos bases en arrivant, David Morel et moi, à la tête du groupe, nous avons lancé le chantier des cinq nuances de balladins, pour répondre à la fois aux besoins des clients et ceux des hôteliers”. Il s'agit ainsi de proposer une offre plus ciblée pour chaque profil de voyageurs et d'aider les hôteliers à affiner leur positionnement.

Les nouvelles nuances balladins répondent à des envies et à des moments de vie différents, que l'on soit en voyage d'affaires, à deux ou encore en famille”, souligne Fabrice Beyer. Quant aux hôteliers, ils calent leur offre selon la nuance qu'ils ont choisi d'adopter. Dans le détail, les cinq nuances s'intitulent : ‘Initial by balladins’, ce qui est le cas de la majorité du réseau ; ‘authentic by balladins’, où sont réunis les hôtels-restaurants de caractère ; ‘inspiration by balladins’, pour les amateurs de boutique-hôtels ; ‘urban by balladins’ - plutôt pour les voyageurs d'affaires - et, enfin, ‘myHome by balladins’ - à mi-chemin entre l'hôtel et l'appart-hôtel.

Cette stratégie vise à concrétiser une montée en gamme de l'enseigne, notamment grâce à la déclinaison ‘inspiration’. Toutefois, le duo Morel-Beyer ne souhaite pas dépasser les 3 étoiles, afin de rester fidèle à l'ADN de balladins. En outre, les deux dirigeants espèrent attirer des clients qui ne se retrouvaient plus dans l'offre, ni dans l'image de l'enseigne. Ils parient aussi sur l'arrivée de nouveaux hôteliers au sein du réseau balladins.

 

#balladins #FabriceBeyer  #DavidMorel

 


Anne Eveillard
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services