Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

2018, l'année de tous les records pour Best Western

Hôtellerie - jeudi 21 mars 2019 12:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Chiffre d'affaires à la hausse et parc hôtelier qui s'agrandit en nombre de chambres et en marques : le groupe monte en puissance, en France comme à l'international. Décryptage du bilan 2018 et des perspectives 2019.



Quentin Vandevyver (à gauche) et Olivier Cohn, respectivement président et directeur général de Best Western France.
© DR
Quentin Vandevyver (à gauche) et Olivier Cohn, respectivement président et directeur général de Best Western France.

Tous les voyants sont au vert chez Best Western. Au niveau mondial, le groupe affiche un chiffre d’affaires en hausse de 14 %. Un résultat lié à une augmentation de 11,2 % du nombre de nuitées et à un prix moyen des chambres qui grimpe de 2,4 %. Fin 2018, Best Western comptait 3 618 établissements et 295 849 chambres, le tout réparti sur l’ensemble des continents, avec une déclinaison de 13 marques - dont 2 nouvelles : Sadie et Aiden - qui vont de l’hôtellerie économique jusqu’au resort de luxe avec l’acquisition de WorldHotels.

Le bilan de santé est tout aussi bon dans l’Hexagone. Quentin Vandevyver et Olivier Cohn, respectivement président et directeur général de Best Western France, ont qualifié 2018 d'“année record”. Et c’est le moins que l’on puisse dire avec un chiffre d’affaires de 112 M€, un prix moyen qui a progressé de 6 % et un volume de nuitées en hausse de 53 % - soit 954 202 nuitées. Une dynamique qui se retrouve aussi dans les nouveaux établissements qui ont rejoint le réseau Best Western : ils sont 18 en France, ce qui porte à 283 le nombre d’hôtels à travers l’Hexagone.

 

Best Western Rewards : "l’un des 5 meilleurs programmes de fidélisation au monde"

Autre enseignement de ce bilan 2018 : les bons résultats du programme de fidélité Best Western Rewards, avec un chiffre d’affaires qui grimpe de 18 % grâce notamment à la hausse du prix moyen par nuit et aux offres promotionnelles. "C’est l’un des 5 meilleurs programmes de fidélisation au monde dans le secteur de l’hôtellerie et 75 % des clients membres du programme réservent en direct, sans passer par un OTA", souligne Quentin Vandevyver.

Enfin, côté perspectives pour 2019, Best Western va poursuivre sa diversification avec 13 marques "complémentaires" entre elles, qui permettent de dormir à partir de 50 € la nuit (Sure Hotel) jusqu’à 200 € (Best Western Premier, Sadie), voire 300 € (Best Western Premier Collection). "Notre classification se base plutôt sur la gamme de prix que sur le nombre d’étoiles des hôtels", explique Olivier Cohn.

Avec un segment « milieu de gamme » qui propose la nuit à partir de 90 € dans un Best Western ou encore 95 € dans un hôtel Aiden. Cette nouvelle marque lifestyle et design compte déjà une adresse à Séoul et une deuxième ouvrira courant 2019 à Compiègne (Oise). Au total, pour 2019, Best Western France mise sur la validation de 39 dossiers de nouveaux hôtels et l’intégration de 26 établissements.

#BestWestern #QuentinVandevyver #OlivierCohn


Anne Eveillard