×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Une nouvelle page s'ouvre pour l'hôtel Lamartine à Arcachon

Hôtellerie - mercredi 30 août 2017 10:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Arcachon (33) Le nouveau propriétaire a totalement métamorphosé l'établissement créé il y a trente-cinq ans. S'il affiche toujours trois étoiles, il a changé de standing au terme de sa rénovation, achevée en mai dernier.



Christophe Rey, à travers la holding familiale Quasard Participations a mis les moyens (5 M€) pour transformer - en trois hivers - l'hôtel Lamartine à Arcachon, un 3 étoiles idéalement situé à 150 m des plages, 300 m de la gare et 500 m du palais des congrès. La façade du Lamartine - rebaptisé Villa Lamartine - n'a plus rien à voir avec celle dressée à sa construction, en 1982 : habillage en pierres de taille et balcons en fer forgé lui confèrent désormais un style haussmannien. L'intérieur a également été revisité. Le décorateur Philippe Daraux a puisé dans sa collection Mis en Demeure. Le style est classique, élégant, en adéquation avec l'esprit des somptueuses villas du quartier de la ville d'hiver. Le nombre de chambres a été réduit, passant de 30 à 24. On a conservé 18 chambres d'origine de 12 à 16 m² (à partir de 79 €), tout en proposant 6 suites de 18 à 54 m², souvent communicantes. L'établissement, sans restaurant, déploie de nombreuses attentions : pot d'accueil, petit déjeuner (12 €) servi jusqu'à midi, tee time offert en fin de journée, parking de 16 places (15 € la nuit), wifi haut débit gratuit, service de conciergerie attentif. L'établissement emploi six personnes.

Spa et salle de séminaire l'an prochain   

Jean-Christophe Rey a racheté la maison mitoyenne et il prévoit déjà d'y construire, pour le printemps prochain, un petit spa et une salle de séminaire divisible en deux, d'une capacité totale de 30 personnes. Nicolas Jeanneaud, le directeur opérationnel, précise : "Nous avons déjà une clientèle professionnelle : la salle du petit déjeuner est transformée en salle de réunion, et on aide à l'organisation d'activités. Avec le TGV Paris-Bordeaux en deux heures, et une heure de plus pour Arcachon, on voit arriver une nouvelle clientèle. On a fait une très belle saison. Au vu des demandes, on envisage de rester ouvert jusqu'en décembre au lieu de fin septembre." L'idée, à terme, est d'ouvrir à l'année.

Brigitte Ducasse
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services