Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Dix astuces pour limiter la consommation d'énergie dans un hôtel

Hôtellerie - lundi 14 août 2017 15:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) La facture énergétique dans un hôtel est souvent très, voire trop lourde. Pour l'alléger, il existe quelques gestes et réflexes à la fois bons pour le porte-monnaie et pour la planète.



À La Rochelle, l'Hôtel de la Monnaie s'est doté de fenêtres avec capteurs capables de gérer les présences en chambre et les déperditions d'énergie.
© Cédric Chassé
À La Rochelle, l'Hôtel de la Monnaie s'est doté de fenêtres avec capteurs capables de gérer les présences en chambre et les déperditions d'énergie.


Ça chauffe ! Selon une étude menée par l'Arene Île-de-France et la direction régionale Île-de-France  de l'Ademe, le chauffage est le poste le plus consommateur d'énergie (54 %) dans un hôtel. Quant à l'activité liée à la cuisson des aliments, pour les établissements avec restaurant, celle-ci représente 19 % des dépenses énergétiques. À cela s'ajoute une consommation élevée d'électricité du fait de la ventilation, la climatisation, l'éclairage ou encore l'utilisation d'équipements de froid alimentaire. Malgré cela, il existe quelques bons réflexes qui permettent de faire baisser la facture énergétique tout en engageant ses équipes en faveur de l'environnement.

 

1. Identifier les postes à haute consommation énergétique – comme le chauffage - pour mieux les contrôler.

2. Opter pour une chaudière à gaz à double flux de condensation qui, grâce à son rendement supérieur à celui des anciennes chaudières, permet de réaliser plus de 30 % d'économie sur la facture de chauffage.

3. Remplacer les ampoules et passer aux LED. Car une ampoule LED consomme six fois moins qu'une halogène.

4. Faire installer des minuteries, afin d'éviter les lumières oubliées.

5. Quant à l'énergie solaire, elle n'a rien d'un gadget ou d'une solution futuriste. Ce choix peut constituer une source énergétique d'appoint, notamment pour l'eau chaude des sanitaires.

6. Choisir une gestion automatique de la ventilation.

7. Opter aussi pour une gestion automatique de la climatisation : celle-ci entre en action en fonction de la présence d'occupants et de la température intérieure souhaitée par rapport à la température extérieure.

8. Nettoyer, tous les trois mois, le serpentin situé à l'arrière des réfrigérateurs et congélateurs. Ce geste permet de réduire à la fois la consommation d'énergie et d'augmenter la durée de vie des appareils.

9. Éteindre les appareils électriques plutôt que de les laisser en veille. Concernant les machines à café, qui consomment beaucoup d'énergie pour garder le réservoir d'eau au chaud, penser à l'éteindre la nuit ou durant les périodes de congés.

10. Enfin, bon à savoir : pour aider les professionnels du secteur hôtelier à financer leurs projets d'efficacité énergétique, l'État a mis en place des dispositifs incitatifs. C'est le cas des certificats d'économies d'énergie, à la fois levier financier et outil d'accompagnement vers la transition énergétique.

Anne Eveillard
Journal & Magazine
Services