×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les Hôtels d'en haut, l'outsider des Alpes françaises

Hôtellerie - mercredi 21 septembre 2016 09:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le groupe, né il y a cinq ans, s'est spécialisé dans le haut de gamme en montagne en rachetant quatre établissements sur des sites stratégiques et en les rénovant.



Créé en 2011, par Valéry Grego, investisseur londonien passionné d'hôtellerie, le groupe Les Hôtels d'en haut est depuis un an dirigé par Franck Jaulneau. La méthode : choisir un établissement authentique situé sur un emplacement exceptionnel, au sein d'une station à fort potentiel touristique. "Après acquisition, nous le rénovons. Le but est d'en faire une maison plus qu'un hôtel. C'est le même ADN qui constitue les hôtels du groupe. J'aime parler d'empathie plutôt que d'étoiles. L'empathie, c'est une poignée de main à l'arrivée, un sourire, un séjour bien préparé en amont par nos soins. Il ne faut jamais oublier que ce sont nos clients qui font vivre nos maisons." Des établissements qui ont tous leur propre personnalité, car si l'ADN est commun, la partition est différente.


De la montagne à la mer

Le Val Thorens est un des tous premiers hôtels bâtis à une telle altitude. La rénovation est soignée, le sport mis en avant, avec une des plus grandes piscines de la station. Le Fitz Roy, lui aussi à Val Thorens, est le palace mythique de la station. Il mise sur un luxe décontracté, tout en simplicité. L'hôtel des 3 Vallées, à Courchevel, détonne par son approche décomplexée. Le lobby est transformé en épicerie avec des rayonnages de confitures, meringues et autres gourmandises. Le personnel, au look hipster chic, joue la décontraction. Enfin, l'Alpaga, à Megève, est entré dans le groupe en novembre 2015. L'étoile Michelin, obtenue par le chef Christophe Schuffenecker, est un moteur pour les restaurants du groupe.

"Nous souhaitons rester à une taille raisonnable, grandir à notre rythme. Ce qui implique de veiller à respecter notre ADN, à savoir : conserver l'authenticité et le charme", explique Franck Jaulneau. Le prochain épisode sera une nouvelle implantation dans le Sud. "Nous avons fait le choix de racheter un hôtel à Saint-Raphaël, Les Roches rouges." La rénovation est lancée, l'hôtel ouvrira en mai 2017. "La mer et la montagne ce n'est pas la même chose, mais ce que recherchent nos clients, c'est une expérience d'accueil, d'écoute, de confort et d'attention qu'ils aiment retrouver dans tous les hôtels du groupe où ils passent leurs vacances."

Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services