Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'office de tourisme de Paris sensibilise les hôteliers à la démarche RSE

Hôtellerie - lundi 25 avril 2016 11:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Engagé depuis la COP 21 dans une démarche de responsabilité sociale et environnementale, l'institution souhaite pérenniser motiver les hôteliers franciliens.



Marie-Victoire Lesur, du Qualys Carlton's et Hervé Guillon, responsable du projet RSE à l'office de tourisme et des congrès de Paris.
Marie-Victoire Lesur, du Qualys Carlton's et Hervé Guillon, responsable du projet RSE à l'office de tourisme et des congrès de Paris.

L'office de tourisme et des congrès de Paris (OTCP) a convié les hôteliers parisiens à un petit déjeuner bio afin de les sensibiliser à la responsabilité sociale et environnementale (RSE). Neuf fournisseurs français de produits étiquetés bio ou équitables étaient ainsi présentés. "Cette réunion fait suite au travail de sensibilisation à la démarche de développement durable initiée auprès des hôteliers par l'OTCP il y a quelques années et qui s'est intensifiée à l'occasion de la COP 21 dans le cadre des hôtels contingentés, explique Hervé Guillon, le responsable du projet. En novembre, 462 hôtels avaient été sélectionnés pour accueillir la COP 21 dont plus de 100 établissements indépendants." Marie-Victoire Lesur, propriétaire du Qualys Carlton's à Paris (IXe), est une inconditionnelle. "Les réunions proposées à l'OTCP sont fondamentales. Elles nous ont sensibilisés à la démarche RSE, qui va au-delà de la simple réflexion environnementale car elle inclut une réflexion sociale et sociétale", dit-elle.

Des actions concrètes pour les hôteliers parisiens

Désormais, elle fait appel à sa boulangerie de quartier pour les viennoiseries du petit déjeuner, donne à des associations le mobilier qu'elle change, recycle ses déchets et trouve des astuces pour réduire la pénibilité du travail des femmes de chambre "Je suis engagée auprès de la mairie de Paris comme entreprise zéro déchet. Je collecte le marc de café qui est recyclé soit comme engrais, soit méthanisé [transformé en combustible, NDLR]." Convaincue du travail de sensibilisation proposé par l'OTCP, elle souhaite qu'il se pérennise. "Cette démarche est à la fois valorisante pour les hôteliers et motivante pour les équipes", explique Marie-Victoire Lesur.

Catherine Avignon
Journal & Magazine
Services