×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Spie Batignolles immobilier, le constructeur qui séduit les indépendants

Hôtellerie - jeudi 28 janvier 2016 12:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

En réponse à l'engouement manifesté par les investisseurs pour l'hôtellerie, l'entreprise a développé une expertise hôtelière avec des projets très emblématiques.



Le Qualys-Hotel porte de Montmartre à Paris, un projet de Spie Batignolles immobilier.
Le Qualys-Hotel porte de Montmartre à Paris, un projet de Spie Batignolles immobilier.

Le choix de la Société européenne d'hôtellerie (SEH) de confier à Spie Batignolles immobilier son hôtel vitrine à Paris a placé le constructeur sur le devant de la scène. Spie Batignolles immobilier (SPI), filiale de promotion et de montage immobilier du groupe de BTP, s'est d'abord développée sur le marché du tertiaire et des centres commerciaux avant de se lancer dans l'hôtellerie avec des réalisations comme l'hôtel Radisson de Toulouse-Blagnac, le château des Tourelles de Pornichet (Loire-Atlantique), et l'Apogée, La Bergerie et Les Airelles à Courchevel (Savoie).

Pour Rodolphe Petit Damico, directeur du développement de Spie Batignolles immobilier, le recentrage sur l'hôtellerie a une triple origine : "Le tassement du marché tertiaire, le développement de nouveaux pôles d'expertise, et une connaissance plus solide de tous les modes d'exploitation hôtelière - gérance libre, gérance mandat, mandat de gestion..."

Chantiers complexes

Chaque projet bénéficie d'un accompagnement personnalisé : "Nous pouvons leur proposer une solution avec ou sans terrain, les accompagner dans le choix de l'enseigne, et les aider à trouver un financement qu'ils n'ont pas toujours, explique Rodolphe Petit Damico. Actuellement, ce sont les formules en vente en état futur d'achèvement qui sont les plus populaires car elles sont plus simples. Nous achetons le terrain, nous construisons avec Spie SCGPM, une autre filiale du groupe, et nous revendons l'hôtel clés en mains à un investisseur."

Le groupe planche aujourd'hui sur de nouveaux projets, comme le Balcon vert, situé gare de l'Est. "Nous allons construire sur ce terrain, où nous sommes en location longue durée, un hôtel 4 étoiles sous enseigne Okko, détaille Rodolphe Petit Damico. Sa particularité sera d'avoir un jardin public sur son toit, tout en étant à proximité immédiate des voies ferrées. Ce chantier complexe nous a obligés à résoudre des problèmes de fondation, d'étanchéité mais aussi d'acoustique et de vibration. Alors que l'hôtel disposera de deux étages, nous avons utilisé ici des procédés que nous utilisons habituellement pour un immeuble de cinq étages. Le surcoût est évident."

Aujourd'hui, les indépendants restent la cible privilégiée de SPI. "Les plus gros opérateurs n'ont pas besoin de nous", confie le directeur du développement. Les critères de sélection des dossiers restent malgré tout stricts : projets 3 étoiles minimum, sur des surfaces d'au moins 4 000 m², portés par des investisseurs fiables ayant la capacité financière ad hoc et proposant un produit novateur au prix adéquat.


Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services