Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor projette un soleil virtuel pour Lille 3000

Hôtellerie - mardi 9 octobre 2012 13:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Après Auchan, Vinci ou SNCF, le groupe hôtelier devient partenaire officiel de l'événement grâce à une installation originale sur la façade du Suite Novotel, situé à la gare Europe.



Dans le cadre de Lille 3000, le Suite Novotel recevra l'un des 700 événements artistiques de Lille, du 5 octobre au 13 janvier 2013. Tous les soirs, à la tombée de la nuit, l'hôtel recevra sur sa façade lisse et réfléchissante, une installation nommée 'Eternal Sunset' sous la forme d'un coucher de soleil virtuel. Il a été réalisé par le duo d'Electronic Shadow, Naziha Mestaoui et Yacine Ait Kaci et rendu possible grâce à la transformation en image d'une impression lumineuse (les rayons de soleil) grâce à un système d'éclairage contrôlé. Ainsi, à la tombée du jour, la façade de l'établissement 'imprime' le ciel du soir et produit à intervalles réguliers un coucher de soleil fictif. L'inauguration a eu lieu le 5 octobre dernier, en présence de Denis Hennequin, p.d-g. du groupe Accor et Martine Aubry, maire de Lille.

Cette oeuvre d'art sera présente tous les jours, à la même heure, sur le mur du Suite Novotel. Toujours présente, mais jamais la même, cette oeuvre éphémère permet à Accor de s'inviter dans le monde de la culture en harmonie avec ses valeurs : "le symbole de la lumière accueillante et de la chaleur de l'hospitalité d'Accor aux quatre coins du monde", nous apprend le dossier de presse. D'une façon moins éphémère, toutes les marques s'apprêtent à faire leur 'happening'. Une façon de s'ancrer dans le monde de la culture pour apporter, comme le souligne le directeur artistique, densité et cohérence aux marques.

"Une forme d'art en adéquation avec la marque"

Aujourd'hui, l'art sous toutes ses formes rentre dans les hôtels. Une façon pour les hôteliers de mettre un peu de fantaisie dans une industrie sérieuse. Ce sont d'abord les grandes chaînes hôtelières haut de gamme et luxe, qui ont fait la démarche comme W ou Le Méridien chez Starwood Hotels & Resorts. Accor, en revanche prend une autre position et décide de l'appliquer à toutes les marques moyennes gamme et économiques. "Nous cherchons surtout, à déployer une forme d'art qui soit en adéquation avec le concept de la marque", déclare

Rodolphe Simon, directeur artistique du groupe Accor, qui travaille sur toutes les marques. Pour la marque ibis, c'est chose faite puisque le principe du 'Street Art' vient d'être adopté partout. Pour les marques 'mid-scale' (milieu de gamme), Novotel, Suite Novotel, Mercure et Pullman, le projet est encore à l'étude. "La déclinaison d'une forme d'art dans l'hôtel participera à la construction de la marque. Il faut créer quelque chose de cohérent et d'homogène dans toutes les marques", devait ajouter Rodolphe Simon. Le réseau Suite Novotel compte 29 établissements dans le monde dont 19 en France.

Évelyne de Bast

Journal & Magazine
Services