×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Fréquentation en recul dans l'hôtellerie de chaîne en Europe pour juillet

Hôtellerie - mardi 4 septembre 2012 11:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

D'après le baromètre HotStats de Tri Hospitality Consulting, les chiffres de la fréquentation touristique en juillet sont en recul par rapport à l'an dernier.



Le mois de juillet aura été un mois en recul par rapport à l'an dernier, d'après le baromètre HotStats de Tri Hospitality Consulting. La ville de Londres, avec 81,7 % de taux d'occupation a perdu quasiment 10 points par rapport à juillet 2010. Avec un RevPar à 189,72 €, certes le plus élevé des 10 villes européennes étudiées, on note néanmoins un recul de 6,3 % avec un ratio bénéfice par chambre de 137,30 €, soit 45,32 € de plus que celui enregistré pour les hôtels à Paris.

RevPar le plus élevé : Londres, Paris, Amsterdam

Dans le trio de tête des villes où les hôtels ont bénéficié des taux d'occupation les plus élevés, Paris se situe à la 1e place avec 86,4 % (- 0,9 % par rapport à juillet 2011) suivie par Amsterdam avec 85,3 % (+ 1,7 %) et Varsovie à 81,0 % (+ 5,8 %). Les villes où le RevPar est le plus élevé sont donc : Londres avec un Revpar à 189,72 €, Paris à 184,58 € et Amsterdam avec 134,33 €.

D'après Tri Hospitality, Paris et Amsterdam sont des destinations de loisirs qui bénéficient toujours d'une forte activité touristique en été. Mais cette année, Londres se positionne à un autre niveau. Selon le bureau d'études, des événements tels que les Jeux olympiques et le Salon Aéronautique de Farnborough (110 000 visiteurs) ont permis de supplanter la défaillance enregistrée de la demande.
Évelyne de Bast

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Evaluer, acheter et vendre un fonds de commerce en CHR (avec tableur d’estimation)
par Jean Castell
Services