×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Gestion et marketing

Profiter d'événements sportifs pour remplir son hôtel

Gestion et marketing - jeudi 13 janvier 2022 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

De nombreux événements sportifs se déroulent hors saison : une belle occasion pour les hôtels de faire le plein - et pour le personnel de vivre une nouvelle expérience, auprès d'une clientèle ayant parfois des exigences spécifiques. Différents paramètres entrent en compte pour attirer cette clientèle : emplacement, positionnement, période d'ouverture, capacité… Retours d'expériences.



Dans les Landes, Hossegor figure parmi les destinations du championnat du monde de surf professionnel : une aubaine pour l’Hôtel de la Plage (3 étoiles), en front de mer, complet en arrière-saison grâce au Quicksilver/Roxy Pro France. L’événement se déroule sur 15 jours, deux semaines avant les vacances de la Toussaint. “L’hôtel est réservé 3 à 4 mois à l’avance. Nous accueillons des journalistes, des spectateurs, des gens travaillant sur la compétition. S’il n’y avait pas cet événement, nous arrêterions les contrats des salariés dès septembre”, remarque Guillaume Mangiarotti, co-directeur de l’établissement familial de 12 chambres. Contrairement aux grandes structures alentours, l’hôtel est ouvert à l’année - fermant seulement 15 jours en novembre et un mois en janvier - et cela se sait. Programmée en fin d’année, la course de motos la Ronde des sables remplit aussi l’hôtel. “Cet événement rassemble beaucoup de monde pendant une semaine. Cela nous sauve le mois ! Depuis quinze ans, la même écurie réserve tout l’hôtel, c’est très festif”, ajoute-t-il. Et le dernier week-end d’août, Hossegor vibre au rythme du festival de danses et de musiques latines Latinossegor : “Nous travaillons avec l’office de tourisme, organisateur du festival, qui réserve des chambres pour les artistes”, souligne Guillaume Mangiarotti.

La crise sanitaire a perturbé ces rendez-vous annuels, certains événements ayant été annulés. D’autres petits hôtels ont tout de même pu remplir leurs chambres, malgré les restrictions. Aux Sables-d’Olonne par exemple, l’hôtel la Côte Sauvage (2 étoiles) affichait complet fin janvier 2021, lors de l’arrivée des premiers skippers du Vendée Globe. L’équipe technique et la famille de Yannick Bestaven, vainqueur de cette édition, avaient réservé les 16 chambres et les deux studios de l’établissement - un record en cette période creuse, et sous couvre-feu.

 

L’occasion d’une nouvelle expérience pour le personnel

Certains hôtels sont connus des sportifs eux-mêmes, des organisateurs d’événements, ou encore référencés par des agences spécialisées dans l’événementiel sportif. En Ille-et-Vilaine, l’hôtel-restaurant Ar Milin’ (3 étoiles) a été démarché par l’agence A.S.O pour accueillir, dans le cadre du Tour de France 2021, l’équipe de cyclistes AG2R- Citroën et le staff. L’établissement de 32 chambres a été entièrement privatisé le 29 juin, pour 50 personnes. “Nous remplissons facilement l’hôtel, nous ne cherchions donc pas spécialement des clients à cette période, mais c’était intéressant en termes d’expérience. Cette clientèle était nouvelle pour nos équipes : c’est motivant, ça change le rythme. Cela a nécessité une grosse logistique, avec la préparation de repas spécifiques, la mise en place des salles, l’organisation du parking, etc. Il faut être très disponible et prévoir auparavant de nombreux échanges”, raconte David Bregeat, directeur de l’établissement, qui a constaté des retombées dans les médias et une visibilité accrue pour Ar Milin’. “Il n’est pas facile de capter ce type de clientèle car les agences sont assez fermées. Mais une fois que vous êtes référencés, la fidélisation joue”, constate-t-il.

La Maison Pavlov, hôtel-restaurant 5 étoiles de 8 chambres ouvert cet été près de Bordeaux, a hébergé l’équipe de golf de Bordeaux, venue en voisine. “Ils nous ont contactés pour séjourner à l’hôtel une semaine afin de renforcer la cohésion du groupe. Ils ont réservé 5 chambres et étaient présents pour les petits-déjeuners et les dîners, avec un menu spécial”, se souvient Maxime Rosselin, propriétaire du lieu avec sa femme, Mary Henchley. Il a depuis mis en place des partenariats avec le Golf bordelais et l’hippodrome, proche également, proposant des avantages tarifaires. La Fédération française de rugby a par ailleurs réservé tout l’hôtel sur quelques week-ends en prévision de la Coupe du monde de rugby, en 2023.

#Evenements #Sport #Hotels


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services