×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le CEPROC jette les amarres de la mobilité internationale à Lisbonne

Formation - Écoles - vendredi 1 juillet 2022 08:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Le CEPROC à Lisbonne
© ceproc
Le CEPROC à Lisbonne

Dans le cadre du projet de mobilité internationale Erasmus+, neuf apprentis de BTM pâtisserie ont effectué, entre le 16 et le 22 mai, un séjour pédagogique à Lisbonne durant lequel ils ont travaillé en immersion au sein de prestigieuses écoles culinaire du réseau Turismo de Portugal. Une aventure professionnelle et humaine instructive qui a reçu le soutien direct du ministre délégué chargé de l'Europe Clément Beaune.

Arrivés à Lisbonne dans la matinée du 16 mai, les apprentis du CEPROC prennent leurs quartiers au sein de l’Escola de hotelaria e turismo de Setúbal (EHTS) qui les héberge. L’établissement est situé dans une magnifique forteresse du XVIème siècle, en plein cœur de ladite cité portuaire de Setúbal sur la rive sud du Tage. Accueillis par la directrice de l’EHTS Helena Lucas, les apprentis ont un programme dense. Après la visite de l’école, suivie d’un déjeuner au restaurant d’application, les apprentis se voient proposer une balade dans Setúbal. L’occasion de découvrir les trésors architecturaux de la ville aux influences historiques multiples. La journée se poursuit autour d’une présentation des techniques conventuelles animée par les apprentis lisboètes. Ce patrimoine culinaire à base d’œuf, hérité de la tradition monastique locale, constitue un des fondements de la pâtisserie portugaise.

Langage culinaire et dialogue culturel

La suite du séjour sera intense. Les apprentis du CEPROC mettent en pratique le savoir-faire conventuel à travers des recettes typiques comme les pasteis de nata (tartelettes à base de crème) ou les pasteis de feijao (tartelette garnies d’haricots). Au fil de leurs passages dans les différentes écoles culinaires de la région de Lisbonne, ils approfondissent et diversifient les techniques de pâtisserie portugaise vues la veille et prennent plaisir à partager des grands classiques de la pâtisserie française tels que les choux ou les macarons. Les ponts de l’apprentissage entre le Portugal et la France sont jetés. « L’enthousiasme et l’hospitalité sont au rendez-vous dans le moindre de nos déplacements. Un professeur de français est à nos côtés pour rendre limpides les explications de nos interlocuteurs », souligne le responsable de la vie scolaire Nicolas Cauchard en charge de l’encadrement des apprentis du CEPROC durant ce séjour. De l’école de Setúbal, en passant par l’école de Caldas da Rainha, d’Estoril, à Lisbonne, chacune des escales culinaires donne lieu à des découvertes historiques et culturelles inédites. Par-delà les recettes et les fiches techniques se dévoilent le charme de la ville médiévale d’Obidos avec ses remparts et ses petites maisons blanches ou encore la féérie du palais national de Sintra.  

Un « Paris-Lisbonne » célébré à l’ambassade de France

Autre lieu, autre ambiance : l’école de Lisbonne. Cette institution, fondée voici soixante ans par les charpentiers, est un joyau architectural. Les apprentis y sont conviés le dernier jour pour concocter avec leurs camarades lisboètes un « Paris-Lisbonne ». Un remake franco-portugais du célèbre Paris-Brest à base de pâte à chou garnie de crème au beurre et de crème de pasteis. Sorti du four, le gâteau est acheminé aussitôt à l’ambassade de France afin d’y célébrer le partenariat entre le CEPROC et les écoles culinaires du réseau Turismo Portugal sous l’égide de son directeur du développement international Paulo Reves. Tous les protagonistes sont au rendez-vous. L’ambassade rend un vibrant hommage à la collaboration entre les apprentis français et portugais, mettant l’accent sur sa dimension européenne et professionnelle. Le directeur général du CEPROC Xavier Geoffroy, sur les lieux, se félicite de la concrétisation d’un projet qui met à l’honneur non seulement l’apprentissage mais également l’artisanat. Un juste retour des choses qui résonne selon lui comme un rééquilibrage de la mobilité internationale, trop souvent orientée, jusque-là, vers des publics post-baccalauréat relevant d’autres secteurs d’activité.  

#Erasmus #Mobilite #Portugal #Ceproc #BtmPatisserie

 
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services