×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'École nationale supérieure de pâtisserie s'agrandit

Formation - Écoles - vendredi 10 juin 2022 16:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Yssingeaux (43) L'établissement, qui forme chaque année 1 500 élèves de 60 nationalités différentes, vient d'inaugurer un projet d'extension de 2 300 m2, incluant 3 salles de cours, 4 nouveaux laboratoires équipés de technologie de pointe ainsi que des logements étudiants. Une extension qui doit répondre à la demande croissante de formation.



C'est en présence d'Alain Ducasse, de Benoît-Etienne Domenget, PDG de Sommet Éducation, de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de Pierre Liogier, maire d'Yssingeaux, que l'établissement a inauguré le début d'un chantier de grande envergure.
C'est en présence d'Alain Ducasse, de Benoît-Etienne Domenget, PDG de Sommet Éducation, de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de Pierre Liogier, maire d'Yssingeaux, que l'établissement a inauguré le début d'un chantier de grande envergure.

Créée en 1984 et reprise en 2007 par les chefs Alain Ducasse et Yves Thuriès, l’École nationale supérieure de pâtisserie (ENSP) - nichée dans la petite ville de Haute-Loire Yssingeaux - s’impose désormais comme la plus grande école au monde dans le domaine des arts sucrés, de la pâtisserie, chocolaterie, confiserie, glacerie et boulangerie.

Forte d’une équipe pédagogique de 17 chefs pâtissiers et de 25 professeurs pour les cours académiques, l’école forme chaque année 1 500 élèves issus de 60 nationalités différentes. Chiffre impressionnant, l’école alti-ligérienne a vu passer entre ses murs 80 % des MOF et champions du monde dans ces disciplines.

Le 10 juin, c’est en présence d’Alain Ducasse, de Benoît-Etienne Domenget, PDG de Sommet Éducation, de Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de Pierre Liogier, maire d’Yssingeaux, que l’établissement a inauguré le début d’un chantier de grande envergure ; un projet immobilier dont la finalisation est prévue pour septembre 2023 et dirigé par le promoteur Atrium en partenariat avec Alliade Habitat. À l’issue, 2 300 m2 complémentaires au château historique incluant 3 salles de cours, 4 nouveaux laboratoires équipés de technologie de pointe ainsi que des logements étudiants dont 36 appartements.

Un rayonnement à l'international

Au total, ce sont plus de 250 nouveaux élèves et une centaine de stagiaires qui pourraient être accueillis en plus chaque jour dans le cadre des 68 formations professionnelles - débutants, post bac, experts ou reconversions - dispensées par l’ENSP. “Après l’ouverture de notre campus aux portes de Paris en 2020, ce nouveau projet permet d’ancrer l’excellence de nos écoles encore plus fortement dans le territoire français, en parallèle de son développement à l’international”, a souligné Élise Masurel, directrice générale d'École Ducasse.

Luc Debove, MOF et champion du monde glacier pilote le projet. Pour lui, “les gens viennent spécialement s’immerger dans la pâtisserie au château”, le logement sur place est donc indispensable. “Les nouveaux laboratoires représentent 600 000 € d’investissement à eux seuls et seront le terrain idéal de recherche et développement exclusifs en arts sucrés : on pense par exemple à la cuisson par ultra-sons.”

L'école - qui s’approvisionne presque exclusivement d’ingrédients locaux et régionaux - continuera de fournir gracieusement l’intégralité de sa production aux cantines scolaires de la ville pour l’initiation au goût des enfants.

#ecolenationaledepatisserie #alainducasse #yvesthuries

Julie Garnier

Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services