×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Des ambassadeurs qui parcourent la France des lycées hôteliers

Formation - Écoles - vendredi 18 mars 2022 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Montpellier (34) Claire Perrot, pour le fromage Comté, et Michel Blanc, pour les vins de Châteauneuf-du-Pape, vont à la rencontre des futurs sommeliers et crémiers-fromagers. Ensemble, le temps d'une matinée de formation, ils présentent deux univers qui ont bien des points communs.



Comme ici au lycée Georges-Frêche de Montpellier, Michel Blanc (à gauche) et Claire Perrot (à droite) viennent à la rencontre des élèves dans une vingtaine d'établissements à travers la France.
© Jean Bernard
Comme ici au lycée Georges-Frêche de Montpellier, Michel Blanc (à gauche) et Claire Perrot (à droite) viennent à la rencontre des élèves dans une vingtaine d'établissements à travers la France.

Ils forment un curieux tandem et sont pourtant vraiment complémentaires. Ambassadrice du fromage Comté, Claire Perrot vient depuis quelques années à la rencontre des futurs crémiers-fromagers dans les lycées hôteliers. Un cheminement que suit également Michel Blanc pour permettre aux élèves de mention complémentaire sommellerie de mieux appréhender le terroir et les vins de Châteauneuf-du-Pape.

“Si nos vins sont surtout destinés à l'export, nous souhaitons leur offrir plus de visibilité en France, en particulier dans la restauration. Venir à la rencontre des sommeliers en formation constitue pour cela une approche logique”, souligne celui qui est aussi vigneron.

“En fait il y a une vraie proximité entre nos deux univers depuis plus de dix ans, souligne celle qui s'adresse plus particulièrement aux élèves fromagers. Il nous a donc semblé naturel de proposer ces interventions en commun et même si cela peut paraître surprenant, ces rencontres vont rester dans la mémoire de ceux qui les suivent.” Il faut dire que vin et fromage sont unis par des liens qui touchent au terroir. Celui qui nourrit les vaches comme celui où pousse la vigne, le savoir-faire des hommes et le temps qui permet à l'un comme à l'autre d'évoluer et de s'exprimer différemment en fonction de la durée d'affinage ou de vieillissement.

Toujours menée en parallèle, la présentation de chaque produit s'achève par une approche gustative. En fin de matinée, la découverte des fromages en fonction de l'âge et de la saison de production et celle de vins de divers millésimes conclut la formation en offrant des accords aussi inattendus que réussis tout en permettant aux élèves d'horizons différents d'échanger sur du concret.

 

#Formation #Sommellerie


Jean Bernard
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène & HACCP : le minimum pour être prêt pour un contrôle
par Dominique Voisin
Services