×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

À Tours, les apprentis cuisiniers produisent leurs légumes

Formation - Écoles - lundi 7 mars 2022 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Tours (37) La cité des formations de Tours développe tout un projet pédagogique éco-responsable pour lequel les élèves en restauration sont en première ligne. L'objectif est de les sensibiliser aux produits maraîchers mais aussi à l'impact écologique de la production des cuisines professionnelles.



Le maraîcher Xavier Mathias est venu en renfort pour conseiller les apprentis jardiniers.
© La Cité des Formations
Le maraîcher Xavier Mathias est venu en renfort pour conseiller les apprentis jardiniers.

Pour les élèves du bac pro cuisine et commercialisation des services en restauration de la Cité des Formations de Tours, tout a commencé par la plantation d'un potager. Dix carrés de légumes et d’herbes aromatiques plantés l’an dernier en lasagne, au centre du campus, avec les moyens du bord : graines et matériel ont été récupérés, et seul le bois a été acheté.

Cette année, un maraîcher de renom, Xavier Mathias, est venu en renfort pour conseiller les apprentis jardiniers. Pour Sébastien Boulay, responsable du pôle hôtellerie-restauration, “l’idée est de planter, goûter et comparer. Que les élèves se rendent compte de la différence, de la qualité des produits. Également, qu’ils aient une prise de conscience des déchets, car nous produisons beaucoup d’épluchures de fruits et légumes en cuisine.” Une serre a été installée et des poules picorent les déchets de la cantine et du restaurant d’application. Bientôt, des ruches complèteront ce dispositif.

La démarche initiée par la directrice, Marie-Jo Bodin, vise à changer la politique de l’établissement qui n’était pas assez écologique à son goût : trop consommatrice d’énergie, trop de déchets non triés, trop d’appels à de gros fournisseurs extérieurs… Bref, la cité des formations de Tours est en train d’opérer progressivement un virage, pour aller vers les circuits courts et l’économie circulaire. Une première étape qui devrait aboutir à l’obtention du label éco-établissement. Surtout, ce projet démarré au sein de la classe bac pro cuisine devrait inspirer les autres filières : les élèves en carrosserie ou vente viennent également observer et prendre soin des plantes dans les carrés potagers, sur leur temps de pause. L’objectif pédagogique serait ainsi atteint.

#tours


Aurélie Dunouau
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services