×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le Campus STHAR au premier Forum de l'Economie Circulaire de l'Agence Economique du Chablais

Formation - Écoles - jeudi 21 octobre 2021 05:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Rachel Bouvard, Jean-François Jobert, Ricardo Lima, Stephan Martinez, Cécile Arthus et Gaëtan Tiret
© Le Campus STHAR
Rachel Bouvard, Jean-François Jobert, Ricardo Lima, Stephan Martinez, Cécile Arthus et Gaëtan Tiret

L’agence économique du Chablais organisait le 8 octobre le premier Forum de l’Economie Circulaire transfrontalier qui a réuni plus de 400 participants à l’Espace Tully-Thonon-les-Bains.

Au programme, conférences, tables rondes et un village de 25 exposants.  Parmi les tables rondes programmées, le CMQ STHAR s’est vu confier l’animation de celle portant sur le « Tourisme Durable ».

En effet certaines publications récentes soulignent l’évolution du secteur du tourisme : on parle davantage « d’être en vacances » que de « partir en vacances », conséquence de la crise sanitaire dont on prévoyait qu’il y aurait « un avant » et « un après » … Et cependant l’été 2021 voit une baisse de ce tourisme plus local, avec une reprise du transport aérien.

Le Campus a donc réuni 5 intervenants appelés à apporter des éléments de réponse aux questions suivantes :

- Le tourisme a-t-il changé ? Si oui de quel point de vue ?

- De plus en plus réticent face au tourisme de masse, le voyageur occidental aspirerait-il à davantage de rareté, d’authenticité et de déconnexion ?

- Quelle est la posture des professionnels du secteur sur le sujet ?  Pourquoi investir dans le champ de la durabilité ? Avec quel retour sur investissement ?

- Quel est le rôle des fédérations professionnelles et quels sont les freins rencontrés ?

- Quelle est la place de la recherche appliquée sur le sujet ?

Premier constat : la crise Covid a fait émerger un tourisme « plus durable » mais avec des incertitudes quant à la pérennisation du phénomène, comme l’indique Cécile Arthus à l’origine de la création d’une agence de voyages membre du réseau Respire. La prise de conscience écologique existe certes mais les offres en matière de tourisme durable sont jugées pas ou peu crédibles : ce sont les chiffres exposés par Jean-François Jobert, Directeur Général Adjoint d’AURA Tourisme. Ce dernier souligne en effet un environnement inaudible pour le touriste, au milieu de la « jungle » des labels et autres certifications ?

Du côté de l’offre, ce n’est guère mieux : moins de 1 % des hébergements est labellisé sur 36.000 hébergements marchands que compte la région AURA.

Néanmoins des initiatives novatrices voient le jour, comme en témoigne Gaëtan Tiret, dirigeant d’un hôtel bioclimatique aux Carroz d’Arâches, qui a investi plus de 5 millions d’euros dans son établissement.

De son côté Stephan Martinez, Président de la Commission RSE au GNI national, présente les modalités d’intervention et de soutien aux professionnels du secteur impulsés par le GNI.

Enfin, Ricardo Lima, Professeur Associé au sein de l’HEPIA, présente le projet de recherche  appliquée actuellement en cours en zone transfrontalière, financé dans le cadre d’un projet Interreg (projet DUET) dont la finalité est de mettre en oeuvre des actions en France et en Suisse dans l’hôtellerie, en matière de développement durable, projet auquel le Campus s’associe activement depuis trois ans aux côtés des écoles et universités engagées, notamment l’Université Savoie-Mont-Blanc. Ne doutons pas de l’intérêt du secteur d’activité pour ces actions sources d’avantage compétitif, comme en témoigne la présence de Paul Duverger, Président du GNI Auvergne Rhone-Alpes et de Rachel Bouvard, Directrice RSE au sein du GNI.

Les étudiants du campus issus de la section de BTS MHR option Hébergement du Lycée Savoie-Léman ont eu en charge l’accueil et l’information des participants, missions dont ils se sont acquittés avec professionnalisme !

#CampusSthar #EconomieCirculaire #AgenceEconomiqueDuChablais

 

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services