×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'Ecole Hôtelière de Saumur se met à la page

Formation - Écoles - mercredi 14 avril 2021 08:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



Suite aux confinements, aux directives sanitaires imposant des demi-groupes en lycée, il fallait réagir rapidement et utilement. Le lycée Sadi Carnot Jean Bertin Ecole Hôtelière de Saumur l’a fait avec la création de nouveaux vecteurs de communication.

Les élèves se servent de tous ces nouveaux moyens de communication donc le lycée les a adopté à son tour afin de maintenir le lien indispensable entre les élèves et ses équipes pédagogiques.

De plus, les élèves sont valorisés à travers des vidéos des podcasts qui leur permettent de montrer leurs acquis.

Des challenges ont été créés afin de maintenir une émulation  comme le « challenge pâtissier passionné » 

Tous du CAP au BTS se sont investis dans cette nouvelle démarche qui permettait également de montrer une image positive de leur établissement.

La création d’une brigade de valorisation permet aux élèves de promouvoir l’école à travers leurs réalisations et leurs témoignages.

Assurer la continuité pédagogique

Pendant ce confinement un nouveau challenge a eu lieu « Faut que ça mousse »

La mousse au chocolat sous toutes ses formes et variantes, les élèves s’investissent énormément de chez eux pour garder une continuité pédagogique. 

Tout en étant ludique, les objectifs de ces challenges permettent aux élèves de progresser. Ils permettent également une émulation certaine et pour les professeurs c’est un moyen de valoriser le travail effectué au cours de l’année et de mettre en place de nouveaux supports de cours complémentaires.

L’histoire du challenge # Fautquecamousse

« Tout est partie d’une photo publiée sur les réseaux sociaux. En observant les réactions, j’ai senti que les personnes qui l’avaient visionné voulaient se changer les idées. Suite à de nombreuses demandes pour obtenir la recette, j’ai décidé de poster la vidéo de la recette sur ma chaîne youtube.

 Puis, suite à cette vidéo, des amis, des collègues ont commencé à m’envoyer des photos de leurs réalisations. L’idée de créer un challenge était à ce moment-là une évidence.

 Je ne souhaitais pas que ce challenge soit vu comme quelque chose de trop sérieux. Le nom du challenge # fautqueçamousse en est la parfaite illustration. Le challenge a été relayé par le compte instagram de l’école hôtelière de Saumur afin de permettre aux élèves d’y participer également.

Tout ceux qui ont vu les photos du challenge ont fait des retours très positifs. Ils ont rigolé en voyant la photo de la mousse savonneuse. En cette période, le but est juste de s’amuser et de se réconforter autour d’une bonne mousse  au chocolat. » Kévin Grabin Professeur de cuisine au Lycée Sadi Carnot Jean Bertin

#ContinuitePedagogique #Challenge #Distanciel #podcasts #Fautquecamousse

Claude Dibiase