Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les dispositions prises par le CFA Interfor d'Amiens au cours de cette année particulière

Formation - Écoles - vendredi 23 octobre 2020 03:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Les travaux pratiques sont désormais réalisés avec le nouveau protocole sanitaire
Les travaux pratiques sont désormais réalisés avec le nouveau protocole sanitaire

Amiens (80) 

Pour le CFA Interfor d'Amiens l’année 2020 a été particulière à tout point de vue, en voici les éléments principaux :

D’abord sur la période de confinement, Interfor a dématérialisé ses dispositifs pour les adapter du mieux que possible et assurer une continuité pédagogique, un accompagnement des apprenti.e.s et des formateurs pendant la durée du confinement et jusqu’à la fin de l’année scolaire. Seuls quelques groupes d’apprentis étaient revenus physiquement en cours entre mai et juillet. Le bilan est positif pour Interfor, les équipes ont été réactives et se sont très bien adaptées, peu d’apprenti.e.s décrocheurs et des résultats aux examens qui frôlent les 90% (89,17% précisément).

Dans la continuité, Interfor travaille sur le développement de la digitalisation de la pédagogie. Ceci est un véritable projet pour la structure qui souhaite développer une nouvelle approche de l’apprentissage sur le long terme. Bien évidemment, à court terme, l’ambition est de faire face plus sereinement à l’évolution du contexte sanitaire et de possibles confinements localisés en équipant et accompagnant les équipes et les jeunes dans la prise en main des outils et de ces nouvelle pratiques pédagogiques. L’ambition est de pouvoir proposer de nouvelles méthodes d’apprentissage, en s’adaptant davantage à chaque jeune, en individualisant un maximum les parcours et permettre d’améliorer la réussite de chacun.

La rentrée 2020 est particulière avec le respect des mesures sanitaires. Pour mieux préparer ce retour physique en cours, Interfor s’est équipé de matériels dédiés et de process détaillés pour accompagner les formateurs et les jeunes. Des communications régulières en interne, des envois dématérialisés par mail aux futur.e.s apprenti.e.s ont permis de rassurer chacun et de faciliter l’entrée en formation. Egalement, confinement et restriction de l’usage des locaux ont nécessité d’adapter les communications. A défaut de rencontrer physiquement les futur.e.s apprenti.e.s via les salons, portes ouvertes.. des ateliers digitaux à distance, une visites des locaux en vidéos, ont été mis en place pour préparer leur rentrée.

Lors de la rentrée, des ateliers d’accueil ont été mis en place par notre dispositif accompagnement. Les objectifs : accompagner, rassurer, former sur les nouveaux outils. Ces accompagnements vont se poursuivre par effet de vagues, adaptés à chaque besoin identifié.

- Via la digitalisation de la pédagogie, l’un de nos objectifs est aussi la lutte contre l’illectronisme. Des évènements et ateliers  d’accompagnement vont être organisés en ce sens.

- Les projets culturels, tel que le parcours culturel ou Erasmus + ne sont pas remis en question mais seront bien évidemment adaptés compte tenu du contexte sanitaire.

- Côté recrutement de nouveaux apprentis, cette campagne 2020 est également très positive pour Interfor avec un nombre d’apprentis qui se maintient par rapport à 2019, voir une légère hausse sur certaines formations. L’aide à l’embauche destinée aux entreprises a fortement contribué à l’atteinte de ce résultat et nous nous réjouissons que les jeunes aient été au rdv de l’alternance malgré ce contexte particulier. L’intérêt des jeunes et des entreprises pour l’alternance n’en est que confirmé malgré ce contexte particulier.

 

Ils témoignent

Léo Lemaître en 2ème année de BP Arts du service, apprenti au restaurant « Le Temps d'une Pause » à Amiens :

« Comment s’est passé votre rentrée chez Interfor ? »

Ma rentrée s'est très bien passée. Les cours se déroulent très bien également . Tous les formateurs sont bien présents et la formation a repris normalement. .

« Est ce que vous vous êtes bien adaptées aux mesures sanitaires en place ? »

Oui, les mesures sont très simple à appliquer. Interfor nous a expliqué dès notre retour au CFA les conditions sanitaires dans lesquelles nous serions accueillis. L’application de ce protocole sanitaire se passe bien jusqu’à maintenant.

« pour vos travaux pratiques en cuisine et en service, quels sont les impacts au quotidien ? »

Les impacts se ressentent surtout sur les réservations au Restaurant d’application qui ont baissé. Du coup il y a moins de monde et on fait moins de démonstration devant le client. De plus, le port du masque est évidement obligatoire. Nous nous sommes déjà habitué à le porter au travail, donc l’application au CFA ne nous pose pas de problèmes particulier.

« et dans vos entreprises comment cela se passe ?

Dans nos entreprises il y a également une baisse de fréquentation du coup le chiffre d'affaire baisse. Le port du masque est rentré dans les habitudes mais avec l’intensité du service, c’est parfois un peu difficile.

 

Boubou Kebe, apprenti en CAP Cuisine 2ème année, en poste à « La Dent Creuse » à Amiens :

« Comment s’est passé votre rentrée chez Interfor ? »

Je trouve ca très différent par rapport à l’année dernière avec le COVID. Nous avons eu une information dès la rentrée sur le port du masque obligatoire dans tous les locaux, les distances entre les apprentis et le gel qui doit être mis à chaque déplacement.

« Est ce que vous vous êtes bien adaptées aux mesures sanitaires en place ? »

Au début, c’était un peu difficile pour moi. Après ca a été, je me suis habitué à ces nouvelles règles. Le plus difficile c’est de porter le masque tout le temps en cours théorique et en pratique.

« pour vos travaux pratiques en cuisine et en service, quels sont les impacts au quotidien ? »

Dès qu’on travaille au restaurant d’application, c’est difficile de toujours garder le masque, en particulier sur les postes chauds. Par contre pour le lavage des mains par exemple, nous le faisions déjà très souvent dans le cadre des règles d’hygiène, donc ca ne change pas beaucoup.

« et dans vos entreprises comment cela se passe ?

En entreprise, la plus grande différence c’est qu’il y a beaucoup moins de clients dans la semaine. Par contre, le weekend, nous faisons toujours de gros services à peu près comme avant. Même les réservations de groupe ont repris. Concernant l’hygiène, les règles sont les mêmes qu’au CFA donc je me suis adapté.

#Cfa #Interfor #BpArtsDuService