Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Continuité pédagogique à l'École Hôtelière de Genève : La faculté d'adaptation au service d'une Profession

Formation - Écoles - lundi 8 juin 2020 07:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Alain Brunier Directeur général de l'EHG
Alain Brunier Directeur général de l'EHG

Genève (SUISSE) 

Suite à l’annonce du Conseil Fédéral le 16 mars dernier de fermer toutes les écoles en Suisse, l’Ecole Hôtelière de Genève, a su rebondir face à la menace de cette pandémie mondiale. Ambassadrice du savoir-faire « Made in Switzerland », l’EHG s’est engagée avec professionnalisme, savoir-faire, et précaution dans la lutte contre le coronavirus tout en assurant une continuité de son enseignement.

Malgré le calme qui régnait sur son campus déserté, enseignants et étudiants ont collaboré plus étroitement que jamais pour faire face à cette situation inédite.

Fermeture à durée indéterminée

"Pour faire suite aux diverses informations reçues de la Confédération et du Canton et afin de limiter les risques de propagation du Covid-19, je vous informe que l'École Hôtelière de Genève et ses restaurants ferment leurs portes ce soir pour une durée indéterminée.", tels étaient les mots du Directeur général de l'EHG, Alain Brunier, le 16 mars dernier.

 Si vous ne pouvez pas venir à l'EHG, nous viendrons à vous !

Comment une école à taille humaine a pu garantir l'intégralité de ses cours, sans péjorer la qualité de sa formation ? L’EHG a, comme à son habitude, su rebondir et s'adapter pour faire une rentrée virtuelle dès le lundi 20 avril, permettant à ses étudiants de commencer leur année « presque » normalement. « Nous vivons une situation sans précédent. Tout est mis en oeuvre pour que nos étudiants puissent recevoir l'enseignement indispensable à leur avenir professionnel. Nous avons eu la chance, certains pourraient le considérer comme prémonitoire, d’avoir investi dans la plateforme numérique Canvas, il y a quelques mois. Cela nous a permis de préparer, en un temps record, tous les cours en format virtuel pour les premières semaines du semestre." déclare le Directeur, Alain Brunier, confiant quant aux mesures mises en place face à cette crise. En plus de Canvas, les professeurs utilisent l’application Microsoft Teams pour pouvoir communiquer en direct avec leurs classes. L'enjeu a été de mettre sur pied une nouvelle plateforme digitale d'enseignement dans un délai record de trois semaines. Ce sont au total 150 étudiants répartis en trois semestres qui ont bénéficié de cours en ligne pour plus de 20 matières.

Nouvelle plateforme en ligne réalisée en un temps record

Comme le souligne Christophe Dubois, le Chef de l'enseignement : « Une telle plateforme qui permet de proposer des cours de qualité et un apprentissage ludique prend beaucoup de temps à mettre en place. En temps normal, il faut en tout cas 12 mois. Mais dans l'urgence de la situation, nous avons dû créer tout un nouveau système d'enseignement en moins de 3 semaines". Si le délai peut paraître impossible, il a quand même été tenu par le corps enseignant. "Impossible est un mot que nous ne connaissons pas à l'EHG !" sourit Christophe Dubois qui ajoute : "C'est une nouvelle aventure dans laquelle il a fallu faire preuve de rigueur et d'assiduité. Cette expérience est toutefois très enrichissante pour nos étudiants qui seront les cadres hôteliers de demain."

Et Alain Brunier de compléter : " Cette méthode exige de la rigueur, de l’autodiscipline et une motivation réelle pour profiter pleinement de ce mode d’enseignement. Grâce à l'expérience et au professionnalisme des professeurs qui sont en contact permanent avec les étudiants, ce défi considérable a pu être relevé par l'ensemble du corps enseignant de l'EHG ainsi que par ses étudiants".

Les enseignants mettent leur expérience du terrain au service des étudiants

L’ensemble du personnel enseignant de l’EHG a occupé des postes de haut niveau au sein de l’industrie hôtellerie/restauration avant d’enseigner et de partager leur expérience avec les étudiants. L’expérience leur a appris à modifier leurs habitudes, gérer le changement organisationnel et réinventer le métier en fonction des situations rencontrées. Cela demande de l’imagination, de l’abnégation et du courage, toutes qualités transmises aux étudiants qui demain occuperont, eux aussi des postes à responsabilité.

En raison des restrictions de confinement, les professeurs ont tous dû travailler à la maison. La première étape a été de les former sur cette nouvelle plateforme, puis chaque enseignant a créé ses propres cours; un défi incroyable compte tenu du court laps de temps (3 semaines) autorisé et la nouveauté de cette plateforme numérique appelée Canvas. L’engagement et l’efficacité de toute l’équipe EHG était incroyable. En quelques jours, tous les enseignants se sont familiarisés avec ce nouvel outil numérique et ont ensuite produit de nouveaux cours sous forme numérique, avec entre autres des présentations PowerPoint commentées, des vidéos, des quizz, des exercices en ligne, des témoignages...

Un cas d’école !

Certains professeurs, à l’image d’Alain Spieser qui enseigne la communication ont pris le Covid-19 comme sujet de travail pour les étudiants de dernière année. Le sujet était : « Vous êtes la/le responsable de la communication pour l’EHG. Vous écrivez un communiqué de presse pour annoncer les mesures que vous avez mis en place pendant la pandémie du Covid-19 ». Suite à une formation en ligne sur les techniques d’écriture d’un communiqué de presse, les étudiants ont envoyé leur travail. Alain Spieser commente : « Je suis très satisfait du travail effectué par les étudiants qui m’ont envoyé des communiqués bien écrits et bien construits. Certains pourraient paraître tels quels dans la presse ! ».  

Qu’en pensent les étudiants de l’EHG ?

La réaction très positive des étudiants, leur engagement et leur sérieux pendant ces 4 semaines de cours virtuels ont rassuré la direction et le corps enseignant sur le bien-fondé des mesures exceptionnelles mises en place. Les étudiants n’ont d’ailleurs pas hésité à faire part de leurs commentaires en ligne :

"C'est une nouvelle méthode d'apprentissage qui nous demande de la flexibilité et de l'organisation. Les cours sont bien structurés, animés de façon très pédagogique et illustrés par des vidéos passionnantes".

"Ce n'est pas toujours évident d'être enfermée à la maison toute la journée et devoir travailler seule. C'est une nouvelle façon d'apprendre, qui demande beaucoup de rigueur. Mais cela nous montre que nous pouvons nous adapter à n'importe quelle situation."

« Étudier depuis chez soi demande beaucoup de discipline et de motivation, mais on se sent soutenu. Le corps enseignant reste disponible en tout temps pour répondre à nos questions ! »

Reprise des cours en présentiel le 8 juin…sous conditions !

Cependant les cours à distance, même s’ils sont de qualités ne sont pas éternels et heureusement. En effet les futurs professionnels rependront le chemin des classes le 8 juin.

Alain Brunier précise : « Il est primordial pour nous que les étudiants et les professeurs se sentent en sécurité. Les recommandations de sécurité et d’hygiène de l’OFSP (Office Fédéral de la Santé) et de GastroSuisse seront strictement respectées et tiendront compte de l’évolution de la situation dans le temps. »

Les restaurants « Signé EHG » se sont adaptés Le Conseil Fédéral a autorisé l’ouverture des restaurants le lundi 11 mai. Ainsi le restaurant d’application Vieux-Bois situé à l’école et L’Auberge située à Chambesy ont réouvert leurs portes, permettant ainsi à l’enseignement pratique de reprendre et aux clients de retrouver leurs tables favorites. Les conditions de distanciation et d’hygiène de l’OFSP (Office Fédéral de la Santé) et de GastroSuisse sont strictement respectées et permettent aux clients d’apprécier leur repas en toute sécurité. Les 2 restaurants proposent également de la vente à emporter à leurs clients.

#ehgsolidaire

Une action de solidarité a été mise en place avec la communauté EHG (enseignants, étudiants, alumni) pour soutenir les restaurateurs qui viennent d’ouvrir leurs portes le 11 mai. Chacun est encouragé à envoyer à l’école une photo et un commentaire d’un lieu où il a déjeuné/dîné/pris un verre. Ces photos sont ensuite partagées sur les réseaux sociaux de l’EHG.

Les professionnels de la branche durement touchés L’École Hôtelière a su s’adapter à cette situation exceptionnelle tout en préservant une qualité d’enseignement correspondant à son niveau d’excellence. Le grand défi reste les stages en entreprise que les étudiants EHG font en alternance tous les 6 mois. La branche hôtellerie-restauration est durement et durablement affectée par la pandémie et nombre de restaurants tournent au ralenti alors que la plupart des hôtels restent portes closes tant que la situation internationale ne permet pas de se déplacer d’un pays à l’autre.

Ainsi le bureau des stages est en contact permanent avec les étudiants qui ont perdu ou peinent à trouver des stages. Fort de son réseau tissé ces 15 dernières années avec les professionnels du secteur, Suzanne Brunier, Directrice des stages, encourage et aide les étudiants à trouver des solutions alternatives dans d’autres entreprises (fiduciaires, banques, organisations internationales) qui intègrent le service à la personne ou qui ont des départements que l’on retrouve dans l’hôtellerie-restauration : ressources humaines, comptabilité, gestion administrative…

Une présence permanente sur les réseaux sociaux

L’EHG a continué de communiquer régulièrement avec ses étudiants, ses clients et ses partenaires grâce aux réseaux sociaux et diverses plateformes digitales.

Ainsi dès la mise en confinement c’est un premier message de professeurs travaillant à la maison pour préparer la rentrée virtuelle qui fut posté.

La situation exceptionnelle du quartier des Nations désert a permis de découvrir des images inédites de ce quartier habituellement très fréquenté.

C’est ensuite le « nature qui vit…l’EHG aussi ! » qui fut le thème de la nouvelle vidéo postée en avril.

Plusieurs reportages sur les télévisions nationales et locales ont donné la parole à divers professeurs de l’EHG leur permettant de témoigner des mesures mises en place par l’EHG.

Et finalement c’est l’ouverture la semaine du 11 mai, des restaurants Vieux-Bois et L’Auberge qui fut l’objet des messages postés.

Chacun des post de l’EHG fit, et continue de faire, l’objet de nombreux like, commentaires et partages témoignant de la belle place qu’occupe l’EHG au sein de la communauté genevoise et internationale. Une belle reconnaissance pour cette « grande petite école » classée dans le top 10 mondial des écoles hôtelières.

Alain Brunier conclut avec positivité : « Nous considérons cette situation exceptionnelle comme une expérience stimulante qui sera bénéfique pour les futurs gestionnaires dont l’adaptation aux situations sera la clé du succès de leur carrière ! »

#Ehg #Coronavirus #Confinement #ContinuitePedagogique #Geneve