×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Une journée entre arts et gastronomie pour les élèves du lycée Ambroise Croizat

Formation - Écoles - vendredi 11 octobre 2019 07:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Les élèves d'Ambroise Croizat devant l'entrée de la Cité Internationale de la Gastronomie de lyon
© lycée A.Croizat
Les élèves d'Ambroise Croizat devant l'entrée de la Cité Internationale de la Gastronomie de lyon

Ce jeudi 26 septembre 2019, grâce au soutien de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui finance des projets d’ouverture à la culture ( « Passeur de culture ») 48 élèves du lycée polyvalent Amboise Croizat de Moûtiers ont pu découvrir l’exposition «Là où les eaux se mêlent » dans le cadre de la Quinzième Biennale d’art contemporain de Lyon.

Les élèves des classes de Première et Terminale Littéraires option arts plastiques et leurs camarades de Première Baccalauréat Restaurant ont pu déambuler dans les 29000 m2 des anciennes usines Fagor.

Le titre de l’exposition renvoie non seulement au poème de Raymond Carver mais aussi à la géographie de la capitale de la gastronomie. Il est une allusion directe à tous les flux qui traversent notre société. Même si les élèves ont été très surpris par cette forme d’art ils ont apprécié certaines œuvres qui étaient plus parlantes pour eux : une cuisine figée dans le froid et l’acide, une tête de tunnelier, ou bien encore une terrasse de restaurant installée en hauteur. L’observation et l’analyse de ces œuvres ont été l’occasion pour les élèves de réfléchir à des thèmes d’actualité : l’influence des êtres humains sur les autres espèces du vivant, les conséquences de l’utilisation des nouvelles technologies et l’omniprésence de celles-ci dans notre quotidien.

L’après-midi a été consacré à la visite du Grand Hôtel Dieu. Cet ancien hôpital a été entièrement rénové et accueille aujourd’hui un hôtel cinq étoiles, des halles (où nous retrouvons les plus grands noms de la gastronomie lyonnaise : la Mère Richard pour le fromage, Voisin pour le chocolat, Trolliet pour la viande bœuf…), un grand restaurant «  Le Grand réfectoire » et surtout la Cité Internationale de la Gastronomie (qui ouvrira d’ici quelques jours)

Une journée très riche et qui a comblé les mateurs d’art et ceux de gastronomie.

#LyceeAmbroiseCroizat #LaOuLesEauxSeMelent

 

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services