×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Lycée de Chamalières : retour en cuisine d'Antoine Gras, ancien élève désormais étoilé

Formation - Écoles - mardi 15 octobre 2019 15:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



Joël Ruth et Antoine Gras, au lycée de Chamalières.
Joël Ruth et Antoine Gras, au lycée de Chamalières.

Le jeune chef étoilé Antoine Gras est revenu dans son lycée, à Chamalières (Puy-de-Dôme), pour préparer un repas avec les élèves et servir 40 couverts. Un clin d’œil à Joël Ruth, son ancien professeur de cuisine qui avait organisé une journée similaire quand Antoine Gras étéita élève, de 2009 à 2012, avec Cyrille Zen en invité étoilé. Aujourd’hui, c’est lui qui explique son parcours et raconte sa cuisine à La Table de l’ours à Val d’Isère, le restaurant de l’hôtel-spa 5 étoiles Les Barmes de l’Ours, où il est arrivé en 2013 comme commis, pour la saison d’hiver. Pendant plusieurs années, il a également enchaîné pour la saison d’été chez Arnaud Donckele, 3 étoiles Michelin à La Vague d’or, à Saint-Tropez. Il passe chef de cuisine en 2017 - il a 24 ans -  et décroche l’étoile en 2019.  Il gère désormais un restaurant gastronomique de 40 couverts, cinq soirs sur sept, un bistrot ouvert tous les jours et 30 salariés. Il travaille actuellement avec la propriétaire des Barmes de l’Ours, Delphine André, au lancement d’un autre établissement. “Il faut être mordu pour faire de la gastronomie. C’est un métier à part. C’est comme pour les sportifs de haut niveau : passion et persévérance.”

 

#antoinegras  #joelruth #arnaudDonckele #tabledelours

 

 


Pierre Boyer
Journal & Magazine
Services