×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Grèves : les épreuves du bac sont-elles en danger ?

Formation - Écoles - jeudi 6 juin 2019 08:59
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Joseph Le Gal, président d'honneur de l'Association Nationale des Écoles Privées d'Hôtellerie et de Tourisme (Anephot) est convaincu que le bon sens va l'emporter.



Joseph Le Gal.
Joseph Le Gal.

Etes-vous inquiet par les déclarations évoquant de possibles grèves durant les épreuves du bac ?

Mes 28 années de direction sur 3 lycées me permettent de dire que les personnels de l’Education Nationale n’iront pas jusqu’à entraver le bon déroulement des épreuves du baccalauréat 2019, en raison de leur lucidité et du bon sens dont ils savent faire preuve. Ils ont conscience de l’enjeu de ce diplôme pour tous les candidats qui se sont investis. Ces personnels auront à cœur d’assurer leur mission avec toutes leurs compétences et leurs qualités.

Y-a-t-il eu des précédents ?

Il y a déjà eu des annonces mais qui n’ont pas été suivis des faits. A chaque fois, le bon sens l’a emporté. Il y a d’autres moyens de montrer son mécontentement ou de faire passer des messages que de perturber une période cruciale pour tous ceux qui tentent un examen, quel qu’il soit d’ailleurs. Le passage d’un examen constitue un moment extrêmement important, c’est une étape dans une vie. Et qui a des répercussions sur l’entourage du candidat. N’oublions pas tous les parents qui font des efforts et des sacrifices pour que leurs enfants puissent obtenir un diplôme.

Tout devrait donc bien se passer…

Le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer l’a répété, malgré l’annonce d’éventuels préavis de grève de la surveillance des épreuves, tout se passera au mieux. Des dispositions sont envisagées et je souhaite rassurer tous les candidats de la session 2019 du bac, tout en leur souhaitant d’ailleurs bonne chance.

#Bac #Anephot #Greves


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services