Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Beau succès pour le trophée des futures étoiles de Joël Robuchon au Futuroscope

Formation - Écoles - mardi 13 juin 2017 16:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Poitiers (86) Samedi 10 juin, les élèves de huit lycées hôteliers de Nouvelle-Aquitaine étaient en compétition pour tenter de décrocher la première édition de ce concours.



"Je voulais que ce concours ait pour ambition d'être une expérience positive pour les jeunes, afin de les aider à se faire connaître. À la fois leur permettre de se frotter à l'exigence et la rigueur d'un concours, mais aussi pour leur fournir l'occasion de faire des rencontres et des échanges, parfois déterminantes dans un parcours professionnel. Enfin, l'objectif était également, ici au Futuroscope, de valoriser toutes les facettes de l'immense terroir qu'offre aujourd'hui la Nouvelle-Aquitaine." Voici parfaitement résumé, par Joël Robuchon lui-même, l'esprit du trophée des futures étoiles, dont il est l'inspirateur et le parrain.

Dans le cadre des festivités de son 30e anniversaire, le Futuroscope accueillait ce concours gastronomique où s'affrontaient des équipes de terminale bac pro issues de huit lycées de la Nouvelle-Aquitaine : Kyoto (Poitiers), Saint-Joseph-l'Amandier (Saint-Yrieix-sur-Charente), Les Crippeaux (Parthenay), Jean Monnet (Limoges), lycée de Biarritz, école hôtelière du Périgord campus Dordogne (Boulazac), lycée de Gascogne (Talence) et lycée Parc de la francophonie (La Rochelle). Cet événement gastronomique a pour ambition de valoriser les jeunes talents de la restauration en Nouvelle-Aquitaine. Il a été réalisé en partenariat avec l'équipementier Grande Cuisine Enodis (
www.enodis.fr).

Les élèves étaient en compétition pour remporter ce concours. À leur disposition, un box concours avec four mixte mini Convotherm, plaque induction double zone avec contrôle de la température en temps réel, cellule de refroidissement et meuble froid au gaz écologique R290.

Chaque équipe, composée de trois élèves, de leur professeur de cuisine et d'un coach, devait réaliser un plat autour de la selle d'agneau du Poitou-Charentes avec trois garnitures et un dessert composé de produits régionaux.


Gilles Goujon président du jury

Pour départager chacune de ces prestations, le jury était constitué de treize chefs prestigieux, dont de nombreux étoilés et MOF et présidé par Gilles Goujon (3 étoiles Michelin). Au terme de ce concours relevé, ce sont les élèves de l'école hôtelière du Périgord qui ont remporté ce trophée, devant leurs homologues du lycée de Gascogne à Talence et du lycée Kyoto de Poitiers. Les élèves périgourdins auront l'immense privilège de passer une semaine dans les cuisines de l'Élysée aux côtés du MOF Guillaume Gomez.

En parallèle du concours, 160 élèves de seconde bac pro avaient réalisé le déjeuner-cocktail où plus de 800 invités ont pu déguster des recettes typiques de la région. Au final, organisateurs et participants, invités et partenaires, tout le monde s'est félicité de cette première édition du trophée  et de cette journée dont on retiendra l'enthousiasme et le talent des jeunes générations, l'investissement de chefs soucieux de la transmission ainsi que la parfaite organisation du Futuroscope. Comme aime à le rappeler Dominique Hummel, son président du directoire, "la gastronomie a toujours fait partie de l'ADN du parc."

Fabrice Varieras
L'institut Joël Robuchon à l'horizon
"C'est toujours avec émotion que je reviens ici, car c'est à quelques kilomètres de là que j'ai grandi, à une époque où le Futuroscope n'était pas encore sorti de terre !", se souvient Joël Robuchon, très attaché à ses racines poitevines. Un Institut international Joël Robuchon doit d'ailleurs voir le jour à Montmorillon (Vienne). "S'il y a quelques retards dus à des fouilles historiques, le projet reste plus que jamais sur les rails. Dès 2019, notre institut devrait former des jeunes avec des pédagogies nouvelles, plus basées sur la pratique que sur la théorie, à l'image de ce qui se fait à l'école hôtelière de Lausanne dont nous sommes partenaires", confirme un Joël Robuchon toujours enthousiaste et visionnaire.
Journal & Magazine
Services