×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Samuel Garda-Flip et François Meyer remportent le 23e concours Kikkoman

Formation - Écoles - mardi 28 mars 2017 11:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Paris (75) L'édition 2017 de la compétition était consacrée pour la première fois à la cuisine végétarienne.



Junichi Sawano (Kikkoman), François Meyer, Stéphanie Le Quellec et Samuel Garda-Flip
© Marc Lavaud
Junichi Sawano (Kikkoman), François Meyer, Stéphanie Le Quellec et Samuel Garda-Flip

Grâce à leur recette sélectionnée en demi-finale il y a trois mois, les huit finalistes de la catégorie bac pro et les huit finalistes de la catégorie brevet professionnel du concours Kikkoman étaient réunis le 27 mars à l'école Ferrandi (Paris, VIe) pour la finale. Assistés d'un commis mis à disposition par l'école et supervisés par un jury technique, ils ont préparé leur recette de plat principal à partir du panier sélectionné par la présidente du concours, Stéphanie Le Quellec, chef exécutif de l'hôtel Prince de Galles (Paris, VIIIe). 


Pour la première fois en 23 éditions, le panier était exclusivement composé de légumes (carotte, poireau, chou, potiron, topinambour, châtaigne, betterave) et de céréales (quinoa, boulgour, épeautre, riz, polenta, graines de lin, de sésame). Il comportait bien sûr des sauces soja Kikkoman que les étudiants devaient valoriser dans leur recette. "Je suis contente de les défier sur un thème qui aura pu les déstabiliser au départ. Le végétarisme correspond à une tendance réelle du marché et c'est important d'être connecté à ce qui se passe", souligne la présidente. En salle, le jury dégustation était composé de chefs et de journalistes. 


Des visuels particulièrement réussis

"En terme de dressage, de volume et de couleur, les candidats ont fait un vrai effort, encore plus que les années précédentes. Et je suis également très heureuse de voir que six femmes sont présentes sur les 16 candidats. C'est la première fois qu'elles sont aussi nombreuses" s'enthousiasme Stéphanie Le Quellec. 

Au moment d'annoncer les résultats, la présidente a souligné l'importance de ce concours maintenu par Kikkoman, l'un des trop rares à s'adresser aux jeunes des écoles hôtelières. "Il faut aussi que les finalistes se rendent compte du jury avec qui ils ont affaire. MOF, chefs étoilés et journalistes s'investissent", a-t-elle ajouté. 

Les vainqueurs, Samuel Garda-Flip, du MDF CFA CCIV de Poitiers (Vienne) en section bac pro, et François Meyer, de la maison familiale rurale Le Fontanil à Saint-Alban-Leysse (Savoie) en section BP, remportent un voyage au Japon de dix jours, incluant un stage à l'école culinaire Heisei. Les autres finalistes remportent des prix offerts par les partenaires, l'Académie culinaire de France, Molinel, Maîtres cuisiniers de France, Robot Coupe, champagne Drappier et L'Hôtellerie Restauration. 


Caroline Mignot
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services