×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Institut Bocuse : Alain Le Cossec monte en grade

Formation - Écoles - jeudi 10 novembre 2016 09:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Ecully (69) Le plus ancien chef de l'institut, qui vient de prendre de nouvelles fonctions, a été nommé chevalier de l'ordre du Mérite agricole au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée le 2 novembre.



De gauche à droite : Dominique Giraudier, Alain Le Cossec, Christian Bourillot et Davy Tissot.
De gauche à droite : Dominique Giraudier, Alain Le Cossec, Christian Bourillot et Davy Tissot.

Vingt grands chefs de la région (25 étoiles à eux tous) dont deux Bocuse d'or et 14 MOF, ainsi que de nombreuses personnalités, familles et amis, ont assisté à la soirée au cours de laquelle Alain Le Cossec a été fait chevalier de l'ordre du Mérite agricole par le Gouvernement français. Un grade qui lui a été remis par le chef lyonnais Christian Bourillot, l'un de ses premiers employeurs mais surtout son mentor. "Je resterais l'élève de Christian, car ma vie de cuisinier a commencé dans son restaurant. Je lui dois aujourd'hui mon titre et je le remercie pour ce qu'il m'a apporté au niveau humain et professionnel", a déclaré, ému, Alain Le Cossec, MOF 1991 et membre du jury des Bocuse d'or, des Toques blanches lyonnaises...

Autre promotion que fêtait le chef ce soir-là : ses nouvelles fonctions à l'Institut Paul Bocuse en tant que chef exécutif et directeur des arts culinaires. Outre un rôle d'ambassadeur qu'il jouera à travers le monde, il supervisera le travail des chefs de l'institut et devra enrichir le contenu des programmes par l'innovation. De nouvelles responsabilités pour ce chef entré à l'institut à sa création, il y a vingt-cinq ans ! "C'est un honneur de l'avoir parmi nos plus fidèles collaborateurs. Il est l'un de nos piliers et incarne les valeurs de l'établissement", a assuré Dominique Giraudier, le directeur de l'Institut Paul Bocuse.


Passage de relais à Davy Tissot

Pour succéder à Alain Le Cossec à la direction de Saisons, le restaurant gastronomique d'application de l'institut, un nouveau chef a été recruté. Il s'agit de Davy Tissot, MOF 2004, qui a été formé auprès des plus grands : Paul Bocuse, Régis Marcon, Philippe Gauvreau... À 43 ans, le Lyonnais entame aujourd'hui une nouvelle page de sa carrière professionnelle. Il a d'ailleurs dû relever son premier défi en réalisant, avec des élèves de 3e année, le dîner de la soirée auquel ont participé 40 convives. L'occasion pour Davy Tissot de présenter la nouvelle cuisine du restaurant Saisons, ouvert au public en semaine, avec une volonté de monter en gamme. "À travers mon savoir-faire, j'aimerais apporter une nouvelle signature avec une cuisine émotionnelle mais aussi transmettre l'exigence et la rigueur de notre métier aux générations futures", a-t-il déclaré.


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services