×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

En Languedoc, les sommeliers-formateurs ont anticipé la rentrée

Formation - Écoles - vendredi 26 août 2016 12:06
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Pézenas (34) Le temps d'un séjour dans le vignoble, les professionnels ont tenu leur assemblée générale et élu le Toulousain Robert Desbureaux à la présidence de leur association.



Les membres de l'association ont été reçus notamment par Jean-Benoit Cavalier président du syndicat AOC languedoc.
Les membres de l'association ont été reçus notamment par Jean-Benoit Cavalier président du syndicat AOC languedoc.


"Notre association est née il y a quatorze ans de la volonté de Catherine Doré, alors professeur à Dijon. Elle souhaitait ainsi réunir des enseignants qui ont la passion de la sommellerie et pour mission de la transmettre à leurs élèves dans les lycées professionnels, les CFA de l'Éducation nationale ou bien ceux d'organismes consulaires." C'est par ces quelques mots que Robert Desbureaux, nouveau président de l'Association des sommeliers-formateurs, a expliqué la raison d'être de cette structure aux vignerons des différentes appellations (saint-chinian, faugères, terrasses-du-larzac, pic-saint-loup) visitées au cours d'un week-end prolongé en Languedoc.

En effet, pour la treizième fois depuis sa création, l'ASF s'est réunie dans un vignoble. "Pour nous, c'est aussi une façon d'entretenir nos connaissances dans un univers du vin qui évolue en permanence. Par ailleurs, à quelques jours de la rentrée, nous profitons de notre assemblée pour nous retrouver alors que nous sommes éparpillés dans une trentaine de centres de formation à travers la France et évoquer notre métier." Un métier particulier puisque le statut de professeur de sommellerie n'existe pas en tant que tel.


La solidarité au programme

Cette association instaure ainsi une synergie entre des formateurs qui n'ont pas intérêt à rester seuls dans leur coin. "Nous profitons de cet esprit fédérateur pour faciliter les échanges avec les professionnels de la restauration et les acteurs du monde viticole afin d'en faire bénéficier les élèves de mention complémentaire et de brevet professionnel", explique encore le président. Il vient de succéder au Nîmois Alain Fanjaud qui a bouclé trois mandats et a notamment soutenu la création du trophée Bouvet-Le Calvez qui récompense un élève méritant par classe.

Lors de leur découverte du vignoble du pic-saint-loup, les enseignants se sont engagés à soutenir les vignerons durement frappés par un orage de grêle le 17 août. Chacun achètera pour son restaurant d'application 36 bouteilles de la future cuvée de la solidarité.


Jean Bernard
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services