×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Une centaine de demandeurs d'emploi va bénéficier d'une Préparation opérationnelle à l'embauche collective avec le soutien du Synhorcat et du Fafih

Formation - Écoles - vendredi 24 juin 2016 17:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Jean-Jacques Caimant, président de l'Asforest.
Jean-Jacques Caimant, président de l'Asforest.

La Préparation opérationnelle à l'embauche collective (POEC) est un dispositif qui permet à des personnes en recherche d'emploi de se former aux métiers en tension. Une centaine de candidats, présélectionnée par Pôle Emploi et la mission locale, vont bénéficier à partir du 27 juin d'une formation organisée en partenariat avec l'Asforest et financée par le Fafih. Les sessions porter sur 280 heures de formation théorique dans un centre (ou CFA) et 120 heures de stage pratique dans un établissement. Les modules prévus auront lieu dans les locaux de l'Asforest (qui est le centre de formation du Synhorcat), au CFA Médéric, à l'EMTTH et au Ceproc. Les établissements qui accueilleront ces stagiaires sont adhérents au GNI Synhorcat.  Pour Vincent Sitz, président de la commission Emploi-Formation du syndicat, ce « dispositif est extrêmement pertinent et efficace pour chacune des parties prenantes. Des candidats très motivés valorisent leurs compétences et en acquièrent de nouvelles afin d'occuper un emploi correspondant à des besoins identifiés. Les professionnels, de leur côté, vont pouvoir recruter des candidats formés répondant ainsi à leurs besoins quantitatifs et à leurs exigences qualitatives. Enfin, les organismes chargés de l'emploi favorisent le retour à l'emploi de façon pérenne de candidats opérationnels en six mois. On l'oublie trop souvent mais la qualité d'un établissement repose tant sur la direction et l'encadrement que sur les employés d'étage, les serveurs, les commis ! ». Le président de l'Asforest, Jean-Jacques Caimant, ajoute : « la POEC est un moyen efficace pour accéder rapidement à l'emploi dans de bonnes conditions et répondre aux attentes de nos professionnels. Ce dispositif doit être un outil à 'consommer sans modération' car facilitateur pour l'obtention d'un poste en CDI dans nos établissements. »
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services