×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Prix de la meilleure communication pour la mini-entreprise Le gourméthiq du lycée Rabelais de Dugny

Formation - Écoles - lundi 2 mai 2016 17:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Lamia Temzi et le élèves sur le stand durant le salon mini-entreprises de Villepinte.
Lamia Temzi et le élèves sur le stand durant le salon mini-entreprises de Villepinte.

Dans le cadre du projet pédagogique de la classe de seconde sciences technologiques de l'hôtellerie et de la restauration mené par un professeur d'économie et gestion hôtelière, Lamia Temzi, sous le parrainage M. Cardinale, professeur de cuisine, et avec la participation de EPA-Entreprendre pour apprendre, 14 élèves du lycée hôtelier François Rabelais de Dugny ont créé une mini-entreprise-EPA baptisée Le GourmÉthiq.

Cette mini-entreprise engagée dans une démarche éco-responsable et développement durable avait pour préoccupation la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les cuisines du restaurant pédagogique du lycée. Les élèves proposaient des plats à emporter semi-gastronomiques et faits maison, préparés à partir de la surproduction des cuisines. Plusieurs entrées, plats desserts étaient disponibles. Ils ont défendu, lors de la tenue du salon départemental des mini-entreprises à Villepinte, leur concept et leur entreprise devant des jurés composés de professionnels et des élus municipaux. Cette participation a permis à ces jeunes entrepreneurs de développer leurs capacités à tenir un stand, à réaliser des plats en direct, à vendre leur production et à argumenter leur projet. Après délibération, le prix de la communication leur a été attribué.


Claude Dibiase
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services