Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Patrick Scicard, parrain, toujours investi, de Jean Drouant

Formation - Écoles - mardi 2 février 2016 10:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Deuxième série de parrainage pour Patrick Scicard au lycée Jean Drouant.
Deuxième série de parrainage pour Patrick Scicard au lycée Jean Drouant.

75 - Paris « Laquelle, lequel va prendre ma place dans 30 ans ? » C'est la question posée par Patrick Scicard à ses  filleuls du Lycée Jean Drouant, à Paris, en classe de Bac pro, BTn et mention complémentaire. Dans l'auditorium, les élèves écoutent, esquissent un sourire, mais n'osent pas répondre. Quelques photos et un petit film retracent le parcours de Patrick Scicard : ses années de lycéen, ici-même, à l'Ecole hôtelière de Paris, les challenges qu'il se fixait avec son copain, Pascal Petit, aujourd'hui numéro 2 de Potel-et-Chabot, sa première place de la Coupe des jeunes barmen ou de la Coupe Georges Baptiste… L'ancien président de chez Lenôtre a très vite grimpé les échelons. « Comment j'ai fait ? en me décrassant dans les stages » confie-t-il. En région, en Espagne, à Paris. « A l'époque, un professeur m'a dit qu'avec un BTS en poche, je ne pourrai pas monter plus haut que maître d'hôtel. C'est le seul professeur sur lequel j'aurais envie de me défouler... Dans ce métier, quand on veut, on peut » lâche-t-il. Le parrain de la promotion 2015/2016, auteur de La vie est une part de gâteau, publié aux éditions Ramsay, veut faire partager sa passion. Il évoque un cursus semé de succès, de rencontres. « J'ai aussi fait des erreurs mais en les surmontant, j'ai appris à être plus fort ». Il cite également cette pensée de Woody Allen : « Dans votre ascension professionnelle, soyez toujours très gentils avec ceux que vous dépassez en montant. Vous les retrouverez au même endroit en redescendant ». Les étudiants sont sous le charme. L'éloquence, la proximité, l'humour qu'il déploie fait mouche. Ses recommandations sont précieuses : il faut voyager, bouger, prendre son sac à dos et aller à la découverte des autres. « N'ayez pas peur de vous déraciner. C'est à votre âge qu'il faut le faire. Cette ouverture sur l'actualité est importante dans nos métiers ». Et puis, « quel que soit le chemin professionnel que vous allez prendre, soyez toujours le meilleur ». Pour Pierre Berthet, président des conseils d'administration de l'association des anciens élèves Promatel-Paris-Ile-de-France et de l'Unatech, cette réunion, dont il est l'initiateur avec l'appui du proviseur, Michel Ryckebusch, est un succès. Les jeunes, désormais souriants, questionnent, interrogent.  « Notre lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration de Paris, Jean Drouant, poursuit sa tradition visant à faire parrainer chaque nouvelle promotion, afin d'ouvrir une fenêtre sur le monde à ses élèves et d'assurer la transmission entre générations ». Prochain rendez-vous, à la rentrée, pour la remise des diplômes.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services