×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Trophée ANPCR : la 19e édition récompense un duo féminin

Formation - Écoles - lundi 20 avril 2015 14:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Jouy-en-Josas (78) La finale du 19e du concours cuisine et service a eu lieu du 16 au 19 avril à l'école Tecomah. Le duo formé par Rosemary Sampson, aux fourneaux, et Mariana Velarde, en salle, a convaincu le jury.



Les lauréats du 19e trophée ANPCR, entourés notamment de Bruno Treffel, président de l'association, et de Laurent Cartier, directeur de restaurant des Terrasses d'Uriage, à Uriage-les-Bains (38), et parrain de l'événement.
© DR
Les lauréats du 19e trophée ANPCR, entourés notamment de Bruno Treffel, président de l'association, et de Laurent Cartier, directeur de restaurant des Terrasses d'Uriage, à Uriage-les-Bains (38), et parrain de l'événement.

"C'est dans une excellente ambiance, sous un soleil radieux et sur un site d'exception, à savoir l'école Tecomah de Jouy-en-Josas, que s'est déroulée la finale de la 19e édition du trophée cuisine et service." C'est ainsi que Bruno Treffel, président de l'Association nationale des professeurs de cuisine et restaurant des CFA (ANPCR), résume les quatre jours durant lesquels une vingtaine de jeunes talents des métiers de bouche ont cherché à se surpasser.

Organisé du 16 au 19 avril, cet événement était parrainé cette année par Christophe Aribert, le chef étoilé des Terrasses d'Uriage, à Uriage-les-Bains (38), et son directeur de restaurant, Laurent Cartier. Côté jury, 22 personnalités issues de l'univers de la gastronomie étaient réunies. Au total, dix binômes, composés d'un cuisinier et d'un serveur, se sont donc affrontés. Avec une épreuve de référence : la réalisation, en deux heures et demie, d'un Râble de lapereau, carottes fanes, champignons de Paris, cresson et sauge fraîche pour quatre personnes, avec utilisation obligatoire du wok. Une épreuve où les jeunes ont été évalués à la fois sur la production, le rendu visuel et la dégustation. Par ailleurs, en salle, les apprentis ont dû concocter deux cocktails : un Bloody Mary et une création. Résultat : c'est le duo formé par Rosemary Sampson, aux fourneaux, et Mariana Velarde, en salle, qui a décroché le trophée. Élèves au CFA de Blagnac (31), elles ont su mêler avec habileté leur savoir-faire et leur métissage culturel, la permière étant née outre-Manche et la seconde ayant des origines péruviennes. "L'une des garnitures concoctées par Rosemary Sampson a été un cheesecake salé à base de Rocamadour et cresson", détaille Bruno Treffel.

Le duo composé de Gwendal Briant (cuisine) et Rémy De Haro (salle), tous deux élèves de Tecomah, a fini à la deuxième place. Et sur la troisième marche, les élèves du CFA de Grenoble (38) Marion Loiseau (cuisine) et Tiffany Koetzel. Le prix de la meilleure sauce a été décerné à Emilien Galerne, élève au CFA de Chartres (28), et celui du meilleur service à Rémy De Haro. Chaque année, ce concours est ouvert aux apprentis cuisiniers et serveurs de moins de 26 ans, inscrit en CAP, seconde ou première bac pro. Une occasion pour ces jeunes de s'initier à la compétition "dans un environnement différent", souligne le président de l'ANPCR. Ces quatre journées à Jouy-en-Josas ont été agrémentées, entre autres, d'une visite du potager du roi à Versailles (78) "où Alain Ducasse vient s'approvisionner de temps en temps". Sans oublier la remise de l'ensemble des trophées dans les somptueux locaux du musée de la Toile de Jouy.

 

Les priorités de l'ANPCR 

Le trophée 2015 est à peine décerné que l'édition 2016 est déjà en préparation. Pour les 20 ans du concours, les festivités devraient avoir lieu à Blagnac, "une région à forte concentrations de chefs étoilés", observe Bruno Treffel. Parallèlement à cela, l'ANPCR prépare aussi sa prochaine assemblée générale, prévue les 23 et 24 octobre à Cannes (06). Au menu : la rénovation du brevet professionnel, mise en application dès cette rentrée 2015. "Deux mois après son entrée en vigueur, nous dresserons un premier bilan", confie Bruno Treffel, qui se dit, en outre, dans une logique de "consolidation" de la dynamique de l'association. Il cite notamment en exemple les quinze CFA engagés aux côtés de la Fondation Paul Bocuse dans l'organisation d'ateliers culinaires. "Mais il ne faut pas s'endormir sur ces acquis, poursuit-il. D'autres pistes d'innovation sont à trouver."
Anne Eveillard

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services