Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Sylvia Pinel a rendu visite à la section hôtelière du lycée Emilie du Chatelet

Formation - Écoles - lundi 9 septembre 2013 09:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Serris (77) Pour la rentrée des classes, la ministre du commerce et du tourisme a opté pour la branche hôtelière.



En choisissant de rencontrer, mardi 3 septembre, jour de la rentrée des classes, l'équipe pédagogique de la filière professionnelle du lycée polyvalent Emilie du Chatelet, la ministre du commerce et du tourisme, Sylvia Pinel, a montré son attachement au secteur. Une visite qui a commencé par la découverte des locaux consacrés aux bacs pro, technologiques et BTS responsables hébergements dans lesquels la mise en situation est privilégiée. Dans la salle de réception reconstituée, élèves et enseignants alternent les rôles. « Ils sont, chacun à leur, tour réceptionniste ou client, explique le chef des travaux, Stéphane Ecalard. Ils ont, par exemple, à leur disposition des documents touristiques sur la région et ils doivent argumenter, conseiller, guider. Les élèves vont devoir aussi réaliser des brochures commerciales. Nous voulons être au plus proche de la réalité ». L'établissement possède également trois chambres d'application, deux de niveau deux étoiles et une de type résidence hôtelière, ainsi qu'un restaurant d'application baptisé Michel Roth. Le chef du Ritz est attendu dans l'établissement le 11 avril prochain. La date est entourée de rouge sur tous les calendriers ! Les élèves bénéficient aussi de pianos et d'un laboratoire pâtisserie. « Nous sommes là encore dans une configuration de type entreprise, souligne Stéphane Ecalard. Les élèves vont apprendre à s'organiser, à composer des menus de l'entrée au dessert, à travailler le froid, le chaud, le sous vide. Ils sont 12 au maximum par plateau technique. »  A chaque étape de la visite la ministre interroge des élèves sur leur motivation, leurs ambitions. Julie Kuhn, étudiante en première année BTS RH – la section vient tout juste d'être ouverte cette année – voulait se diriger vers un métier lié au tourisme, qui lui permette de « voyager et découvrir différentes cultures ». Son objectif à terme : « rester dans l'hébergement et devenir gouvernante générale » dit-elle avec conviction. Un peu plus tard dans l'après-midi, Sylvia Pinel participait à une table ronde en présence d'acteurs de la filière et d'élus de Seine-et-Marne. La discussion va mettre en avant la nécessité notamment de bien maîtriser les langues étrangères. Gilles Moreau, professeur Service et Communication au lycée, souligne l'importance de l'immersion. « Nos élèves en BTS RH ont des cours dispensés entièrement en anglais. Nous mettons l'accent sur la capacité à dialoguer. » L'impact des stages en entreprise est également abordé avec Horia Berrichi de la direction Emploi du groupe Accor, Mireille Smeets de Disneyland Paris et Claudia Rauhac-Oudjan du groupe Viena International. Se frotter à une clientèle qui évolue très vite, dont les habitudes changent fait partie du jeu. « Il faut absolument que la formation aboutisse à emploi » estime encore Gilles Moreau. Pour la proviseur, Valérie Fica-Brossard, la réussite passe aussi par une orientation choisie. « Il faut que l'élève ait réellement envie d'intégrer le secteur. Les entretiens préalables sont pour cela essentiels. Ils nous permettent de discuter avec le jeune, de comprendre ce qu'il recherche ». Autre sujet abordé par la ministre : l'image du secteur, en amélioration certaine et la place des nouvelles technologies dans l'enseignement. « Les jeunes générations manipulent facilement les nouveaux outils. Elles sont davantage enclines à l'innovation et cela dynamisent les équipes. En hôtellerie, elles sont incontournables » termine Stéphane Ecalard. Très juste.
Sy.S.

Journal & Magazine
Services