×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le lycée Delphine Gay renforce ses partenariats avec les professionnels

Formation - Écoles - mercredi 21 août 2013 16:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Bourganeuf (23) Depuis deux ans, le proviseur de l'établissement multiplie les initiatives favorisant les contacts avec les restaurateurs et employeurs creusois.



Jean-Luc Baert, proviseur du lycée Delphine Gay à Bourganeuf, veut 'rester à l'écoute des besoins et des attentes, particulièrement sur le département.'
Jean-Luc Baert, proviseur du lycée Delphine Gay à Bourganeuf, veut 'rester à l'écoute des besoins et des attentes, particulièrement sur le département.'

À la rentrée prochaine, l'établissement creusois Delphine Gay, à Bourganeuf (23), verra ses effectifs du pôle hôtellerie-restauration remplis au maximum, avec 96 élèves répartis à parts égales entre lycée et CFA. La section la plus demandée reste la cuisine tandis que celle du service connaît quelques difficultés. Préparant aux CAP et BP (cuisine et restauration), l'établissement, qui emploie une cinquantaine d'enseignants, mutualisera, en octobre prochain, l'enseignement général de ces sections avec d'autres spécialités comme la coiffure.

"Du côté des nouveautés de la rentrée, nous avons retravaillé les documents de liaison entre profession et lycée-CFA, en partenariat avec les Toques blanches de la Creuse, révèle le proviseur Jean-Luc Baert. Sur les thématiques 'un mois, un chef', 'un jour une recette', nous allons optimiser les formations cuisine, dont nous assurerons par ailleurs la promotion avec Radio France bleu Creuse, le média local le plus écouté. L'idée étant de rapprocher notre établissement du public, via une communication ludique, au sein d'une opération qui pourrait se finaliser ultérieurement par la publication d'un livre de recettes dédiées. Notre stratégie de développement reposera sur deux axes : le rapprochement avec les professionnels, que nous avions déjà engagé avec des parrainages de section, afin de favoriser au maximum les échanges, et la communication vers un public le plus large possible."

Pérenniser les formations

Cette politique devrait optimiser les relations avec les restaurateurs et employeurs creusois. En place depuis deux ans, le proviseur aura d'ailleurs renforcé ces dernières, en favorisant rencontres et contacts, via plusieurs initiatives. "Nous ne lancerons pas pour autant de nouvelles formations à la rentrée ou dans un avenir proche. Nous allons surtout pérenniser celles que nous proposons, les consolider. Ce qui ne nous empêchera pas de répondre à des demandes spécifiques, dans le cadre des parcours individuels, CQP ou autres, à la marge de nos spécialités. L'idée étant de proposer, pour un cuisinier par exemple, un complément pâtisserie ou une orientation accueil en hôtellerie pour un serveur. Bref, rester à l'écoute des besoins et des attentes, particulièrement sur le département, sans pour autant ouvrir de nouvelles sections, opération toujours coûteuse." Avec des taux de réussite estimés de 90 à 95 %, le lycée creusois attire des apprenants issus de tout le département.

Jean-Pierre Gourvest

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services