Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Langues étrangères : comment améliorer son niveau ?

Formation - Écoles - vendredi 25 novembre 2011 11:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Difficile d'imaginer une carrière dans l'hôtellerie-restauration sans maîtriser au moins la langue de Shakespeare. Mais comment faire pour entretenir, voire approfondir ses acquis scolaires ou universitaires ? Peut-on se laisser tenter par les cours de langues à distance ?



Aujourd'hui, 'on peut participer à des cours de conversation en groupe, toutes les heures', explique Jean-Michel Dudebout, président et créateur de Telelangue.
Aujourd'hui, 'on peut participer à des cours de conversation en groupe, toutes les heures', explique Jean-Michel Dudebout, président et créateur de Telelangue.



Que l'on soit encore lycéen ou déjà professionnel dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, parler au moins une langue étrangère est également un sérieux avantage. En Île-de-France, face à la croissance de la clientèle internationale, les hôtels de luxe demandent désormais à leur personnel de parler parfois jusqu'à trois langues étrangères. Une exigence à laquelle peu de candidats répondent. Et pourtant, en marge du cursus scolaire ou universitaire classique, il existe des moyens pour parfaire son anglais ou en apprendre d'autres langues.

L'enseignement à distance peut être l'un d'eux. Il faut reconnaître que les méthodes ont changé. Fini l'image d'Epinal des cours par correspondance. Internet est passé par là : aujourd'hui, on apprend en ligne, en cours particulier ou en groupe, avec un professeur que l'on peut solliciter à tout moment. "On n'est jamais seul face à l'ordinateur, explique Jean-Michel Dudebout, président et créateur de Telelangue. On peut solliciter un coach en ligne, en direct, à tout moment. On peut aussi participer à des cours de conversation en groupe, toutes les heures si on veut." Chez Telelangue, on a également pensé à ceux qui peuvent avoir besoin d'affiner ou de répéter un argumentaire avant un rendez-vous important à l'autre bout du monde : "Nos formations sont proposées dans tous les pays du globe, si bien que l'on peut brûler les fuseaux horaires en cas de nécessité." Tout aussi efficace : "Dans le cas de la préparation d'une négociation à l'étranger, on peut réserver un professeur par téléphone dans la demi heure."

 

Un tuteur pour chaque étudiant

Même souci de réactivité et de prestation 'sur mesure' du côté du Centre national d'enseignement à distance (Cned). Grâce à un test gratuit en ligne, on peut d'emblée évaluer son niveau d'anglais ou encore d'espagnol, avant d'opter pour une formule précise. Parallèlement à ses BTS hôtellerie-restauration et responsable de l'hébergement, le Cned a su anticiper le besoin accru des futurs hôteliers ou restaurateurs en terme de maîtrise des langues étrangères. Et ce d'autant que deux langues étrangères sont obligatoires dans le cadre de ces BTS. Ainsi des enseignements sont-ils proposés sous forme de CD audio, vidéo ou autres enregistrements en ligne. "Le tout sous la houlette d'un tuteur qui suit chaque étudiant, le guide, le relance, répond à ses questions et corrige l'évaluation en ligne", détaille Helen Rossi, responsable des formations en langues au Cned.

Côté résultats, chez Telelangue on se dit plutôt satisfait. "Nous obtenons de bons résultats, car nous ne sommes pas dans une logique de cours auxquels on peut arriver en retard ou que l'on peut rater. Chez nous, il n'y a pas d'absentéisme. Un cours par téléphone peut être annulé jusqu'à six heures avant et être reporté", souligne Jean-Michel Dudebout. Une souplesse de fonctionnement qui convient à bon nombre d'adultes en période de reconversion vers le secteur de l'hôtellerie-restauration. Une méthode qui a également plu à Berlitz : la célèbre société de formation linguistique  a racheté Telelangue à la fin de l'été 2011.


 
Anne Eveillard

Combien ça coûte ?

Les tarifs pratiqués par les organismes d'apprentissage à distance varient selon la durée souhaitée et la méthode utilisée : le téléphone, Internet ou les deux. À titre indicatif, Telelangue propose une formule 'one2one Intensive', à partir de 10,80 € de l'heure, qui mêle cours par téléphone et sur le Net, et affiche un taux de réussite de 98 %. Des aides existent pour financer ce type de formation. Exemple : pour un salarié, le droit individuel à la formation (DIF) donne droit à 20 heures d'apprentissage d'une langue dans l'année. Le DRH d'une entreprise peut également demander une formation pour un employé. En revanche, pour les jeunes qui ne sont pas encore dans la vie active, les cours sont à leur charge. Ils peuvent toutefois s'inscrire dans les stages intensifs de langues, organisés pendant les vacances par certaines académies, dont celle de Paris. Ces cours sont gratuits.
En complément :
 Retrouvez tous les articles du supplément Carrières
Journal & Magazine
Services