×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Baromètre Michel Simond : ne pas négliger l'extraction pour l'achat d'un fonds de commerce de restauration rapide

Fonds de commerce - mardi 6 décembre 2022 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Le commentaire de Philippe Bousquet, directeur du cabinet Michel Simond Aix-Marseille

“À Aix-Marseille, le marché de la transaction semble souffrir d’une période marquée par une demande soutenue face à une offre plutôt retenue, c'est-à-dire que l’offre est présente, mais qu’il y a une dichotomie entre le prix de cession espéré par les propriétaires en référence à leur activité de la période pré-covid et les résultats d’activité de la période covid et post-covid, couplés à la capacité d’investissement des acquéreurs nécessairement limitée par les exigences bancaires de plus en plus strictes, notamment en termes d’apport (35-45 % contre 25-35 % auparavant).

Malgré la hausse des taux d’intérêt, la période reste propice au crédit professionnel et à la reprise de fonds de commerce, car les taux d’intérêt demeurent bien inférieurs à l’inflation.

Sur le segment de la restauration rapide, nous constatons que les acquéreurs sont prêts à se lancer avec un simple droit au bail ou un bail précaire. Toutefois nous préférons leur proposer la reprise de fonds de commerce, avec extraction, qui permettent aux acquéreurs d’investir dans la création de valeur de leur activité quitte à reprendre un fonds moins cher qui ne coche pas toutes les cases (prix, emplacement, zone de chalandise).

À noter qu’aujourd’hui plus qu’hier, il faut distinguer restauration rapide à emporter et restauration rapide en livraison. Un fonds situé en zone piétonne, par exemple, peut être tout à fait adapté à de la restauration rapide à emporter mais ne pas l’être à de la livraison, qui implique désormais le stationnement systématique de livreurs se déplaçant en deux roues. On remarque que ces derniers sont de plus en plus réticents à travailler avec des commerces situés en zone piétonne en raison des nuisances qu’ils occasionnent et que le voisinage leur reproche. Il s’agit donc d’un aspect à prendre en compte et sur lequel nous alertons nos clients.”

 

Prix des cessions pour l'activité : restauration rapide, sandwicherie, vente à emporter

Fonds classés par tranche de chiffre d’affaires hors taxes

France*

Grandes métropoles**

Balnéaire et montagne

Ensemble du territoire (sauf grandes métropoles, balnéaire et montagne)

Coef EBE (prix/EBE)

Prix/CA

Tendance

Coef EBE (prix/EBE)

Prix/CA

Coef EBE (prix/EBE)

Prix/CA

Coef EBE (prix/EBE)

Prix/CA

Jusqu’à 250 000   (CA moyen :  150 270 €)

2,02

67 %

hausse

2,65

78 %

2,07

66 %

1,55

62 %

De 250 000 € à 399 000 € (CA moyen : 305 973 €)

3,01

75%

hausse

2,40

85 %

4,6

79 %

2,21

73 %

De 400 000 € à 840 000 (CA moyen : 519 419)

2,51

69 %

hausse

3,01

91 %

2,52

64 %

2,01

76 %

Toutes tranches confondues  (CA moyen : 252 570 €)

2,28

69%

hausse

2,68

85%

3,06

70%

1,92

70%

Moyenne calculée sur 50 cessions réalisées par le réseau Michel Simond sur la période du 1er juin 2021 au 31 octobre 2022

* France métropolitaine et DOM-TOM

** Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Strasbourg, Toulouse


Tiphaine Beausseron
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services