×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

Hôtels-restaurants : un marché impacté par la crise sanitaire, mais une demande toujours présente

Fonds de commerce - lundi 30 août 2021 11:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Le commentaire de Mélanie Aloui-Allamand, directrice opérationnelle de Michel Simond Développement

 

“Le contexte sanitaire et économique de 2020 a bousculé le marché de la transmission, et les hôtels-restaurants font partie des activités qui ont été impactées.

Les prix de cession ont baissé en 2020 par rapport à 2019. Cette tendance a été observée dans toute la France, et s’est accompagnée, durant toute la période, d’une diminution du nombre de cessions.

Il convient toutefois de nuancer ce constat pour les zones balnéaires qui ont été moins concernées, notamment du fait de la très dynamique saison estivale 2020.

Comme pour les autres activités soumises aux mêmes restrictions au cours des derniers mois, l’enjeu est notamment de redonner confiance aux cédants potentiels d’hôtels-restaurants dont certains repoussent leur projet de cession attendant une reprise d’activité marquée. Or, la demande est toujours présente sur l’ensemble du territoire.

Au-delà du volume d’acquéreurs potentiels attirés par l’activité hôtel-restaurant, c’est également la qualité des dossiers des porteurs de projets que nous devons souligner. Ces indicateurs concernant la demande ainsi que les perspectives de relance économique nous laissent envisager un retour à un marché dynamique rapidement.”

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services