×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Fonds de commerce

L'excédent brut d'exploitation, indicateur de la rentabilité d'une affaire

Fonds de commerce - mercredi 21 avril 2021 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

L'EBE est le meilleur indicateur de la rentabilité intrinsèque de l'exploitation, car il correspond à l'excédent de trésorerie qui restera dans l'entreprise en ne tenant compte que des produits et des charges nécessaires à l'exploitation.



L'EBE est censé refléter le résultat normal de l'exploitation. C'est un indicateur pour le repreneur et naturellement pour le banquier.
© Thinkstock
L'EBE est censé refléter le résultat normal de l'exploitation. C'est un indicateur pour le repreneur et naturellement pour le banquier.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) est calculé sans prendre en compte la politique d'investissement et la gestion financière. L'EBE ne dépend donc ni de la politique de financement de l'entreprise (emprunt ou augmentation de capital) ni des éléments exceptionnels qui ont pu affecter le résultat de l'entreprise, ni de la politique d'amortissement suivie par l'entreprise.

Lire la suite de la fiche pratique.

#EBE #excedentbrutdexploitation


Jean Castell
Journal & Magazine
Services