×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Cheminée à gaz : une autre façon de chauffer et d'embellir un établissement

Équipements et nouvelles technologies - jeudi 2 novembre 2017 10:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

[Publi-rédactionnel] Se chauffer de façon efficace et performante tout en ayant un élément de décoration dans une réception ou une salle de restaurant, c'est possible. La cheminée à gaz et Butagaz permettent ce double jeu. Pour davantage de confort et d'esthétique, tout en maîtrisant sa consommation énergétique.



Un coin cheminée, ça change tout. Qu'il soit installé dans un salon, une réception ou une salle de restaurant, l'attrait du feu le temps d'une pause café, d'un déjeuner ou d'un dîner, remporte toujours beaucoup de succès. "Au moment même de leur réservation, tous nos clients réclament une table près de la cheminée, confie Laurence Leroy, gérante du Moulin d'Apigné au Rheu (35). De l'avoir, c'est un véritable atout : à l'instar de la terrasse l'été, on a notre cheminée l'hiver." Parce que la chaleur qui en émane réconforte, rassure, crée une atmosphère conviviale, chaleureuse, propice à la détente. "Nos clients s'arrêtent plus volontiers au bar, pour boire, lire, se détendre, lorsqu'ils voient une jolie flambée dans la cheminée", confirme Aurélie Schaetzel, directrice de l'Hostellerie des Châteaux & Spa à Ottrott (67). Reste le désagrément de la suie, de la poussière, de l'odeur, de la fumée, de la coupe et du stockage du bois. Des contraintes qui disparaissent dès lors que l'on opte pour une cheminée à gaz. "Ce qui me faisait le plus peur avec le gaz, c'était l'odeur, reconnaît Laurence Leroy. Mais on ne sent rien, même lors de l'allumage."


Régulation de la chaleur et changement d'ambiance au fil de la journée

La fonction première d'une cheminée à gaz, c'est de chauffer. Un chauffage dont on peut réguler la chaleur, au degré près, en adaptant la hauteur et la puissance des flammes, grâce à un thermostat. Ce qui permet aussi de changer d'ambiance selon l'heure de la journée ou de la soirée. "Au début, je ne pensais pas que cela suffirait pour chauffer tout mon restaurant. Mais la cheminée est très efficace, cela suffit largement", souligne également Laurence Leroy. En outre, toute programmation peut être réalisée grâce à une télécommande : le geste est simple pour une mise en marche ultra rapide et un chauffage instantané.


Forme traditionnelle, lignes épurées ou modèle sur mesure

Autre atout de la cheminée à gaz : elle sert de déco et devient élément d'un décor. Parce qu'allier chauffage, performance et esthétique, c'est possible. La cheminée à gaz peut, en effet, revêtir l'apparence d'une cheminée traditionnelle, mais elle peut aussi adopter les lignes et formes épurées voulues par un designer, ou encore être dessinée sur mesure pour se fondre à la perfection dans un intérieur.


Un seul entretien par an est à prévoir

Concernant son entretien, la cheminée à gaz ne produit pas de cendre ou de suie, contrairement au bois. Il se résume à un nettoyage complet du brûleur au minimum une fois par an. "Les clients nous demandent s'il y a beaucoup d'entretien, mais nous n'avons aucune contrainte de ce côté-là", se félicite Aurélie Schaetzel. La cheminée à gaz fait preuve d'une propreté à toute épreuve. Un seul entretien par an est à prévoir.  Un vrai "plus" pour la gestion et l'organisation d'une salle de restaurant ou d'un lobby, par exemple. Enfin, côté sécurité, pas de projections d'étincelles à l'allumage, ni de cendres chaudes une fois la cheminée éteinte. Idéal pour un hôtel ou un restaurant.
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services