×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Les Maisons d'Arles cherchent à pourvoir CDI et contrats de saisonniers pour leurs restaurants et adresses de charme 

Emploi - jeudi 10 février 2022 15:55
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Arles Comptant quatre hôtels dans le centre-ville d'Arles et plusieurs restaurants, dont l'étoilé La Chassagnette, les Maisons d'Arles sont perpétuellement à la recherche d'employés pour faire vivre ces adresses de charme. Émilie Guiselin, chargée des ressources humaines, fait le point sur le recrutement.



Au restaurant-potager La Chassagnette, qui fait partie des Maisons d'Arles, le chef étoilé Armand Arnal rend hommage à la nature
© Les Maisons d'Arles
Au restaurant-potager La Chassagnette, qui fait partie des Maisons d'Arles, le chef étoilé Armand Arnal rend hommage à la nature

L’Hôtellerie-Restauration : Quels profils recherchez-vous actuellement ?  

Émilie Guiselin : Nous recherchons tout type de profil, en hôtellerie comme en restauration. Il nous faudrait par exemple un night manager, un assistant-chef de réception, et des employés pour assurer des fonctions support en logistique.

 

Quel est le secteur le plus critique en termes de manque de personnel ?

Là où nous avons le plus de difficultés, c’est pour la partie cuisine, pour les postes autres que ceux de chefs : il nous manque des commis, des chefs de partie et des seconds. C’est le seul service où nous ne sommes pas arrivés à atteindre notre quota annuel en 2021. C’est d’ailleurs par manque de personnel que l’un de nos restaurants, L’Épicerie du Cloître, est actuellement fermé.

 

Parlez-nous des avantages à travailler chez vous ?

La pluralité de nos maisons, leur transversalité, voilà la grande force des Maisons d’Arles. Chaque nouveau salarié entrant chez nous a droit à un parcours d’intégration complet, lui permettant de découvrir l’ensemble de notre offre et de nos sites. Côté restauration, on a différents styles de cuisine, selon les restaurants ; cela va de la cuisine bistronomique, à la cuisine étoilée. Cette variété de style permet aux employés de choisir où travailler. Pour ce qui est du management, nous veillons à former nos recrues, via des ateliers réguliers sur différents thèmes. Par ailleurs, nous responsabilisons notre middle management, via la prise en main de certains projets. Et nous veillons à faire des plannings arrangeants, avec 4 jours de travail et 3 jours de repos.

 

Un conseil à destination des candidats ?

La motivation du candidat est primordiale ; les managers accompagneront très facilement un collaborateur qui a envie de bien faire et de s’améliorer, quel que soit son degré de formation. 

 

Côté inclusion et emploi, que mettez-vous en place ?

Nous accueillons avec plaisir des candidats en situation de handicap. Nous communiquons à ce sujet avec Pôle Emploi, ainsi qu’avec des associations locales. En interne, nous donnons une journée de congé annuelle aux employés concernés pour qu’ils puissent accomplir sereinement les démarches relatives à leur attestation RQTH.

 

Sur quoi la région pourrait-elle aider l’emploi ?

Sur la partie logement des saisonniers.

 

#Emploi #Paca #Recrutement


Anastasia Chelini
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services