Actualités
Espace Abonnés
Espace abonnés
Accueil > Actualités > Emploi

Partir travailler à l'étranger : les Maldives


jeudi 31 mai 2018 09:53

Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email

Travailler sur une île peut provoquer un sentiment d'isolement les premiers temps et demande une maîtrise de l'éloignement. Mais à la clé, une très belle expérience, valorisante sur le CV.

Philippe Claverotte, general manager du Shangri-La Villingili Maldives.


Partir travailler à l'étranger séduit bon nombre de personnes, en particulier dans le secteur de l'hôtellerie-restauration. L'Europe, l'Asie, les États-Unis..., il existe une multitude de destinations attrayantes. Et parmi celles-ci, il y a les îles, comme les Maldives. Philippe Claverotte, le directeur de l'hôtel du Shangri-La Villingili aux Maldives, livre quelques conseils pour ceux qui souhaitent s'y installer. 


L'Hôtellerie Restauration : Comment trouver un emploi aux Maldives ? 

Philippe Claverotte : Pour travailler aux Maldives, il faut avoir trouver l'emploi avant de partir car il est nécessaire d'avoir un visa travail. Il est impossible d'arriver sur les îles et de chercher ensuite. Et pour trouver, il faut éplucher les petites annonces et envoyer sa candidature. Il y a également un contrôle de santé à passer, obligatoire, et à renouveler tous les deux ans (prise de sang, rayons X sur le corps pour vérifier si pas de risque de tuberculose. À noter que les personnes souffrant d'hépatites ne peuvent pas partir). 


Ce visa est compliqué à obtenir ? 

Non. C'est à l'entreprise qui recrute d'engager les démarches pour obtenir le visa. Ensuite celui-ci est renouvelé chaque année, à la demande de l'entreprise. Et son prix est tout à fait abordable. 


Que faut-il avoir en tête avant de partir ? 

Si la destination apparaît comme paradisiaque, il est important d'avoir en tête qu'on reste sur une île. Il n'y a pas de centre-ville, pas de cinéma... Les Maldives imposent un sentiment d'isolation pendant les premières semaines. Toutefois, ce sentiment disparaît petit à petit. 


Selon-vous, qu'est-ce qu'apporte un emploi aux Maldives dans une carrière ? 

Les Maldives représentent une très belle carte de visite pour tous ceux qui souhaitent travailler dans l'hôtellerie de luxe. Il y a de gros groupes, souvent de luxe, et le personnel y est bien formé. Les futurs recruteurs ont conscience qu'il s'agit d'un milieu difficile, c'est une preuve d'adaptation. Trouver un emploi après une telle expérience est plus facile. 


Une langue particulière à maîtriser ? 

L'anglais, évidemment. Ensuite, les must : le Français, l'Allemand, le Chinois, le Russe et l'Arabe. 


Un conseil pour ceux qui veulent tenter leur chance aux Maldives ? 

Tentez cette aventure ! Même si c'est pour six mois, ça fera une très belle expérience. Je recommande toutefois d'y rester entre deux et trois ans. Et attention : la décision de partir doit être sincère et réaliste. L'engagement doit être total et la peur de l'éloignement doit être maîtrisée. Le développement professionnel doit être la cible de cette décision. 




Romy Carrere
 
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Romy Carrere


Recevoir la newsletter quotidienne


Ajouter à mes favoris
Etre alerté
Ajouter un
commentaire
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer par email


  Publier


Emploi

Autres articles...


Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration
Newsletter
Quotidienne
Rechercher une formation une école
Besoin d'un renseignement ? Ayez le réflexe Boite à outils
Salon - Agenda
Salon - Agenda