Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Les clés du management : Comment construire son plan de formation ?

Emploi - jeudi 24 octobre 2013 10:34
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Outil clé de la gestion des compétences de vos équipes, celui-ci doit soutenir le développement de l'entreprise et répondre aux besoins des salariés. Quelques pistes pour élaborer un plan efficace.



Un plan de formation doit se préparer avec soin en intégrant à la fois le projet de l'entreprise et celui du salarié.
© Thinkstock
Un plan de formation doit se préparer avec soin en intégrant à la fois le projet de l'entreprise et celui du salarié.

Devenue un sujet incontournable de l'emploi et de la compétitivité de nos entreprises, la formation professionnelle est au coeur de la gestion des ressources humaines. Proposer des formations constitue, en effet, un excellent moteur pour la motivation et l'engagement de ses salariés. Par ailleurs, la montée en compétences de ses équipes nourrit la performance de l'entreprise.

Sur des marchés de plus en plus concurrentiels et face à des évolutions technologiques rapides, la formation permet d'adapter les compétences aux nouveaux enjeux et d'accompagner d'éventuels changements de stratégie et de positionnement de l'entreprise. Pour répondre à ces différents enjeux, un plan de formation doit se préparer avec soin en intégrant à la fois le projet de l'entreprise et celui du salarié. Ce document permet de lister les actions à mener, les planifier, les organiser et établir un budget. Mieux vaut donc procéder par étapes.

 
Analyser son entreprise et son environnement

La formation professionnelle doit s'inscrire dans une logique économique. Le premier travail consiste à s'interroger sur les forces et les faiblesses de son établissement. Cette approche globale doit bien sûr tenir compte du contexte économique, de la concurrence, de l'évolution des attentes des clients, de la réglementation en vigueur ou encore des changements technologiques qui impactent votre activité.

Préciser ses projets

Une fois cet état des lieux réalisé, il faut s'interroger sur les réponses à apporter et fixer ainsi de nouvelles orientations : changement de carte, lancement d'un concept différent ou encore l'utilisation de méthodes de commercialisation.

Mesurer les écarts de compétences

Cette évaluation des compétences présentes dans l'entreprise est très importante car, en fonction de ce bilan, les solutions peuvent être variées : un recrutement, une nouvelle organisation, de la mobilité interne ou de la formation.

Lister les actions par catégories

Il y a trois types de formations. Les formations obligatoires comme celles dédiées à l'hygiène. Les formations d'adaptation au poste de travail et, enfin, dernière catégorie, les formations dont l'objectif est d'accompagner et d'anticiper les compétences de demain.

Budgéter et planifier

Une fois les actions listées, il faut s'interroger sur le volet financier et les modalités de formation (DIF, VAE, etc…). Un certain nombre d'entre elles seront financées par l'OPCA ou pourront bénéficier d'aides et de subventions. Il ne faut pas négliger, une fois le plan de formation et son financement établis, d'organiser les différentes actions de formation afin de les intégrer dans des périodes d'activité plus calmes et d'anticiper, si besoin est, le remplacement du salarié en formation.

Pour établir un plan de formation, les entretiens annuels avec vos salariés sont, bien sûr, essentiels pour faire le point sur leurs besoins et leurs propres projets professionnels. Cela peut être l'occasion de détecter des volontés d'évolution, des possibilités de mobilité interne ou d'éventuelles inadéquations entre les compétences du salarié et le poste qu'il occupe.

Valérie Meursault