Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Clés du management : Comment conduire un entretien d'évaluation ?

Emploi - mardi 25 juin 2013 14:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris L'entretien d'évaluation a pour vocation de renforcer les relations avec ses salariés et de les faire progresser dans leur évolution professionnelle. Un acte de management utile et source de performance pour l'entreprise.



Claire Tagand Battard, fondatrice et dirigeante du cabinet conseil Aptitudes Alternatives, intervient dans le secteur de l'hôtellerie-restauration
Claire Tagand Battard, fondatrice et dirigeante du cabinet conseil Aptitudes Alternatives, intervient dans le secteur de l'hôtellerie-restauration

Contrairement à certains entretiens obligatoires comme les entretiens professionnels à partir de deux ans d'ancienneté du salarié ou encore les entretiens mi-parcours pour les seniors de plus de 45 ans, l'entretien d'évaluation relève du choix du manager. Véritable échange avec le salarié, il a pour objectif de faire un bilan de ses compétences et de trouver de nouvelles pistes pour les enrichir. Décryptage avec Claire Tagand Battard, fondatrice et dirigeante du cabinet conseil Aptitudes Alternatives. 

 

L'Hôtellerie Restauration : Quels sont les objectifs d'un entretien d'évaluation ?

Claire Tagand Battard : Un entretien d'évaluation vise à définir un plan de formation, mettre de nouveaux moyens à disposition du salarié pour développer ses compétences et renforcer ainsi son employabilité. Il s'agit pour le manager et son collaborateur de se donner de nouveaux objectifs à réaliser ensemble. Chacun doit y trouver son compte. L'entreprise gagne en qualité en favorisant la montée en compétences des ses équipes et le salarié progresse professionnellement. L'entretien d'évaluation consolide la position du manager en lui permettant de mieux connaître ses salariés et en créant une dynamique positive. Pour qu'un entretien d'évaluation ait un sens, il faut le prévoir régulièrement une à deux fois par an afin de pouvoir mesurer les progrès réalisés.

 
Comment se déroule un entretien d'évaluation ?

La préparation est essentielle. Le manager doit reprendre dans un document les missions du salarié, ses objectifs, les moyens mis en oeuvre pour les atteindre et les solutions envisagées pour progresser. Il est important de formaliser les nouvelles compétences attendues de façon très concrète et objective. Par exemple, proposer du vin en prenant en compte les mets choisis par le client ou encore accueillir un client en se montrant attentif à ses attentes, souriant et en respectant les préséances. Ce formulaire ou grille d'évaluation servira de support à l'entretien et peut être donné au salarié avant l'entretien afin que ce dernier puisse lui aussi se préparer. D'une durée de 30 min à une heure selon le niveau de responsabilité du poste, cet entretien doit tenir compte du contexte économique et de l'organisation de l'entreprise. Le manager doit rester sur des faits concrets et essayer de comprendre les éventuelles difficultés du salarié. Cette rencontre doit se dérouler dans la confiance et le respect. C'est pourquoi le manager prendra soin d'être à l'heure, de se rendre disponible, de relancer la discussion et de chercher des solutions avec son salarié. À la fin de l'entretien, chacun signe la nouvelle feuille de route convenue ensemble et peut y ajouter des commentaires. Pour chaque compétence à acquérir, il est bon de définir des niveaux clairs et objectifs qui permettent d'évaluer les progrès accomplis. On peut ainsi imaginer un niveau de connaissances, de mise en oeuvre ponctuelle, etc … Et, bien sûr, un plan de formation interne ou externe aura été décidé. C'est un engagement réciproque.

 
Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Il ne faut pas mélanger les genres. L'entretien d'évaluation n'est pas le lieu pour un règlement de compte ou l'occasion pour le manager de se saisir uniquement des choses qui ont dysfonctionné pendant l'année. Il doit également valoriser les progrès du salarié. En revanche, il ne faut pas colporter des rumeurs mais bien rester sur des faits professionnels objectifs. Ce n'est pas non plus le moment de renégocier les salaires car cette perspective créerait des crispations. Enfin, un manager ne doit pas s'engager à la légère ou manquer de sincérité. L'entretien d'évaluation est un moment privilégié au cours duquel manager et salarié font équipe, à l'image de ce qui doit se passer tout au long de l'année.
Valérie Meursault