Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Un bon entretien est un entretien bien préparé

Emploi - vendredi 25 février 2011 12:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Dans des entreprises de services où le client est au coeur de l'activité, le savoir être représente un des critères clés du jugement du recruteur. La présentation, les qualités relationnelles et la motivation des candidats seront donc tout particulièrement évaluées. Conseils de Ilham Saïd-Lalouani, consultante recrutement au sein du réseau hôtellerie-restauration de la société Adecco.




Les indispensables

• Choisir une tenue classique, ne pas forcer sur le maquillage, les bijoux, le parfum

• Éviter l'utilisation de l'argot et les erreurs de langage

• Rester modeste et être à l'écoute du recruteur

• Ne pas critiquer ses anciens employeurs

• Arriver quinze minutes avant le rendez-vous

• Surveiller sa communication non verbale : posture, gestuelle, regard

 

Se renseigner sur l'entreprise

Que ce soit grâce à l'annonce ou à l'entretien téléphonique de présélection, le candidat apprend le nom de l'entreprise et en sait davantage sur le contenu de son poste. Il est important de se renseigner sur son éventuel futur employeur. Les sources d'information ne manquent pas : presse, internet, réseau professionnel... Cette petite enquête permettra au candidat d'exprimer sa motivation et son intérêt pour le poste.

 

Lister les questions à poser au recruteur

L'entretien est un échange : le candidat ne doit pas oublier de poser des questions sans attendre que le recruteur l'y invite. Et mieux vaut les préparer à l'avance. Elles doivent concerner l'entreprise elle-même "Quelles sont ses forces sur le marché ?" ; "Quels sont ses projets de développement ?", ou encore: "Quel est son employé idéal ?"…

Elles doivent aussi porter sur le poste à pourvoir : "Est ce une création de poste ?" ; "Quelles sont les conditions de rémunération ?" "Y a- t-il des évolutions de carrière ?"

 

Anticiper les questions du recruteur

Certaines questions reviennent classiquement. Parmi elles, celle qui invite le candidat à parler de lui, de ses qualités et de ses défauts. La méthode 'CAP' (Caractéristique, Avantage pour l'entreprise et Preuve à travers un exemple) permet de replacer sa personnalité dans un contexte professionnel, de mettre en avant une expérience concrète et de montrer sa capacité à analyser une situation. Une autre question clé touche à la cohérence du parcours professionnel du candidat. Le recruteur peut ainsi demander quel est son plan de carrière ou quel poste il aimerait occuper dans 5 ans.

Verbatim : "N'hésitez pas à faire des simulations de votre entretien avec des amis", déclare Ilham Saïd-Lalouani, consultante recrutement au sein du réseau hôtellerie-restauration de la société Adecco.
Valérie Meursault

En complément :
  Retrouvez tous les articles du numéro Spécial Carrières
Journal & Magazine
Services