Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Restauration : une saison estivale en demi-teinte

Conjoncture - lundi 16 octobre 2023 11:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Dans sa dernière Revue Stratégique en date, Food Service Vision dépeint un "été sans éclat". Les Français sont en effet de plus en plus nombreux à arbitrer leurs dépenses, inflation oblige.



L'été 2023 s'est avéré sans éclat, tout particulièrement en raison de l'inflation.
© DR
L'été 2023 s'est avéré sans éclat, tout particulièrement en raison de l'inflation.

La saison estivale a profité d’une bonne fréquentation, analyse Food Service Vision dans la dernière publication de sa Revue stratégique, portant sur les trois mois d’été. 67 % des Français sont partis en vacances entre juillet et août (soit trois points de plus qu’en 2022). L’Hexagone a enregistré une hausse de 29 % des arrivées de touristes étrangers par vols moyen et long-courriers, par rapport à l’année précédente.

• Une dynamique qui s’essouffle

Mais de manière globale, l’évolution du ticket moyen a ralenti (+ 7 % en juillet et août contre + 9 % en avril, mai et juin). Fin août 2023, le chiffre d’affaires en valeur de la consommation hors domicile affichait une croissance de 11 % sur un an, mais d’environ 7 % seulement sur les mois de juin, juillet et août.“La dynamique de croissance enclenchée depuis le début de l’année a tendance à s’essouffler”, estime le spécialiste de l’intelligence économique de la filière.

• L’été des arbitrages

Par ailleurs, cet été a été la “saison des arbitrages”. Plus de Français ont cherché à réduire leurs dépenses durant leurs vacances (16 % contre 13 % à l’été 2022), mais également hors vacances. Pour 20 % des Français, le nombre de produits par commande est en baisse, ce qui se traduit par une réduction du taux de prise des menus et des boissons. Une tendance qui s’explique sans doute par l’inflation : 59 % des restaurateurs indépendants ont augmenté leurs prix sur toutes les catégories de produits, entre juin et août 2023.

• Un avenir proche incertain

D’ici la fin de l’année, la fréquentation et l’évolution du ticket moyen vont s’avérer déterminants. Sur le premier point, Food Service Vision escompte “une arrière-saison plutôt favorable, en particulier grâce à la Coupe du monde de rugby et ses 600 000 visiteurs”. “L’envie de retourner au restaurant reste forte mais la restauration est devenue, en août 2023, le premier poste d’arbitrage des dépenses pour 19 % des consommateurs. Si cette tendance se confirme au cours des prochains mois, elle pourrait avoir un impact significatif sur l’activité du secteur”, prévient l’expert. Quant au ticket moyen, “il est probable que l’inflation des cartes de restaurant [se stabilise] à un niveau élevé”.

#conjoncture #inflation


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3828 -
03 juillet 2024
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services
  Articles les plus lus